IranNucléaireNucléaire : le chef de l'AIEA va se rendre...

Nucléaire : le chef de l’AIEA va se rendre à Téhéran lundi

-

VIENNE, 8 novembre 2013 (AFP) – Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano va se rendre à Téhéran pour la reprise lundi des négociations sur le programme nucléaire controversé de l’Iran, a annoncé l’agence vendredi, confirmant des informations de sources diplomatiques.

 

« Yukiya Amano va partir pour Téhéran le 10 novembre afin de rencontrer lundi 11 novembre de hauts responsables iraniens avec l’objectif de renforcer le dialogue et la coopération », a indiqué l’agence onusienne dans un bref communiqué.

 

« Parallèlement, comme annoncé précédemment, les experts de l’Iran et de l’AIEA se réuniront à Téhéran pour discuter de questions techniques », a-t-elle ajouté.

 

Le chef de l’Organisation nucléaire iranienne, Ali Akbar Salehi, avait annoncé mardi avoir invité le Japonais à Téhéran à l’occasion de la reprise des discussions entre les deux parties.

 

Il s’agira ainsi de la deuxième visite du chef de l’AIEA en Iran, après celle de mai 2012 qui s’était avérée être un échec cuisant. A son retour, il avait en effet annoncé la signature imminente d’un accord avec Téhéran, qui n’avait jamais eu lieu.

 

L’annonce intervient alors qu’à Genève, le groupe de 5+1 (États-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne plus l’Allemagne) et l’Iran semblaient sur le point de faire des progrès dans leurs négociations, notamment sur la question sensible de l’enrichissement d’uranium.

 

L’Iran est soupçonné, malgré ses dénégations répétées, de vouloir se doter de l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil.

 

Les occidentaux et Israël craignent en particulier que ce pays ne pousse l’enrichissement d’uranium à un niveau nécessaire pour fabriquer une bombe (soit 90%). Jusqu’à présent, il enrichit jusqu’à 5% pour produire de l’électricité et jusqu’à 20% pour alimenter un réacteur de recherche médicale.

 

L’AIEA, qui enquête sur le nucléaire iranien depuis plus d’une décennie, veut « régler les questions en suspens » sur une possible dimension militaire du programme. Elle n’a pas réussi à le faire jusqu’à présent faute, selon elle, de coopération suffisante de l’Iran.

 

Dans un rapport en novembre 2011, elle avait présenté un catalogue d’éléments indiquant que l’Iran avait travaillé à la mise au point de la bombe atomique avant 2003 et peut-être ensuite, notamment sur la base militaire de Parchin près de Téhéran à laquelle l’agence demande l’accès, en vain jusqu’ici.

 

Au cours du précédent cycle de négociations, qui s’était déroulé fin octobre à Vienne, les deux parties avaient fait part d’une réunion « productive ».

 

Le ton dans les négociations entre les deux camps a changé après l’élection du président modéré Hassan Rohani. La nouvelle équipe au pouvoir depuis août a exprimé sa volonté d’apaiser les craintes et de régler rapidement le dossier.

 

L’Iran est sous le coup de diverses sanctions des Nations unies, des États-Unis et de l’Union européenne en raison de son programme nucléaire controversé, sanctions qui étranglent son économie et ses finances.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous