IranNucléaireUn mauvais accord avec l’Iran va provoquer une course...

Un mauvais accord avec l’Iran va provoquer une course nucléaire dans la région – prince saoudien

-

« Comme je l’ai toujours dit, quoi qu’il sorte de ces négociations, nous voulons la même chose », a-t-il déclaré dans une interview le 16 mars avec la BBC. «Si l’Iran a la capacité d’enrichir l’uranium à un tel niveau, ce n’est pas uniquement l’Arabie saoudite qui va réclamer la même chose.

Ce sera partout dans le monde une porte ouverte (pour des activités nucléaires) sans aucune restriction, et ceci est ma principale objection concernant le processus dans lequel sont impliqué les pays du groupe P5 + 1 », a déclaré le prince Turki al-Faisal, ancien chef des services secrets de l’Arabie saoudite et ancien l’ambassadeur de ce pays à Washington et à Londres.

Le prince saoudien a mis en garde contre les « déstabilisations » politiques provoquées par le régime iranien dans la région. « Il faut s’assurer que Téhéran n’acquiert pas d’armes nucléaires », a-t-il souligné.

« L’Iran est déjà un acteur perturbateur dans différentes scènes dans le monde arabe, notamment au Yémen, en Syrie, en Irak, en Palestine et au Bahreïn… Si l’Iran dispose d’armes de destruction massive, nous n’en finirons jamais avec les troubles causés par ce pays dans la région. A l’heure actuelle, l’Iran est en train d’étendre son occupation de l’Irak et ceci est inacceptable. »

Le 17 mars, l’agence Associated Press a ainsi analysé l’actuelle situation au Moyen Orient :
« Dans la région, les riches pays pétroliers du golfe Persique – qui sont sunnites et qui sont des alliés de l’occident – se méfient profondément d’un acteur chiite non-arabe [le régime iranien] qui déstabilise la région par l’intermédiaire des milices armés au Liban, au Yémen et en l’Irak. Ces agissements de l’Iran ont exacerbé les conflits interconfessionnels et ont préparé le terrain pour le développement des organisations extrémistes – notamment le groupe Daech – qui considèrent les chiites comme des hérétiques ».

« Un mauvais accord pourrait aggraver ces tensions. Les puissances arabes de la région, notamment l’Arabie saoudite et l’Egypte, pourraient conclure que l’Iran a été autorisé à aller jusqu’au seuil de la production des armes nucléaires. Dans ce cas là, ils décideraient d’avoir eux aussi des programmes nucléaires et cela enflammera davantage cette région qui est déjà la poudrière la plus inflammable du monde. »

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous