IranNucléaireSous la menace, l'Iran reporte la reprise d'activités sensibles

Sous la menace, l’Iran reporte la reprise d’activités sensibles

-

ATS, Téhéran, 15 mai – L’Iran a accepté de reporter la reprise annoncée de certaines activités nucléaires sensibles. La République isalmique veut mener dans les prochains jours des discussions de haut niveau et de la «dernière chance» avec l’Europe.

Le ministre français des Affaires étrangères, Michel Barnier, a annoncé qu’avec ses collègues allemand et britannique, il devrait rencontrer «dans les prochains jours» les responsables iraniens pour éviter une escalade pouvant mener la République islamique devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Le dirigeant iranien en charge du nucléaire, Hassan Rohani, a prévenu les Européens: les Iraniens diront au cours de cette réunion que les négociations visant à obtenir de la République islamique les garanties qu’elle ne fabrique pas la bombe atomique ne peuvent se poursuivre à long terme sans que l’Iran reprenne une partie de ses activités nucléaires.

«Les prochains jours offrent une dernière chance aux Européens», a dit le porte-parole des Affaires étrangères Hamid Reza Assefi. L’Iran n’en a pas moins cédé à la pression de l’Europe en acceptant de différer le redémarrage de l’usine de conversion d’uranium d’Ispahan.
Téhéran a accepté en novembre 2004 de suspendre toutes ses activités liées à l’enrichissement, y compris la conversion.

L’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne essaient actuellement de le convaincre de renoncer à l’enrichissement, seule garantie probante selon elles de la nature purement civile de son programme nucléaire.

Le Parlement conservateur a, pour sa part, adopté par 188 députés sur 205 présents, et aux cris de «Dieu est le plus grand» et «mort à l’Amérique», une loi forçant le gouvernement à garantir la production de combustible nucléaire, donc l’enrichissement d’uranium.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous