IranNucléaireL’Iran recule sa reprise des travaux nucléaires à la...

L’Iran recule sa reprise des travaux nucléaires à la semaine prochaine

-

Iran Focus, Téhéran, 4 août – Face à un barrage de critiques, l’Iran a annoncé qu’il commencerait ses travaux de conversion d’uranium sur son site d’Ispahan, dans le centre de l’Iran, au début de la semaine prochaine, reculant sur ses menaces précédentes de reprendre le programme mercredi.

Hassan Rohani, secrétaire sortant du Conseil suprême de sécurité nationale (CSSN) et négociateur en chef, a déclaré à la télévision d’Etat mercredi qu’il avait été décidé de repousser la levée des scellés posés par les inspecteurs de l’AIEA, pour donner à l’agence onusienne le temps nécessaire de transférer et d’installer des caméras et des équipements de surveillance afin de contrôler les activités de l’Iran.

Rohani a déclaré qu’il avait écrit une lettre au directeur de l’AIEA Mohamed AlBaradeï annonçant la décision de l’Iran de reprendre les travaux à Ispahan et demandant à l’organe de contrôle d’envoyer des inspecteurs pour vérifier la levée des scellés.

Il a demandé que l’AIEA agissent rapidement pour préparer le système de surveillance afin que l’Iran commencent au plus vite ses activités de conversion.

Interrogé sur la date de la reprise, le religieux a répondu : « Au début de la semaine prochaine ».

Rejetant les accusations des Etats-Unis et des Européens comme quoi le commencement de la conversion d’uranium était en infraction de l’accord de Paris en novembre 2004, Rohani a déclaré : « nous avons respecté tous nos engagements dans l’accord de Paris. Ce sont les Européens qui n’ont pas tenu leurs promesses et ont enfreint l’accord de Paris. »

Le secrétaire du CSSN a déclaré à la télévision d’Etat que dans une lettre qui lui a été adressée, les ministres des affaires étrangères de la troïka européenne, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, avaient averti l’Iran que s’il reprenait ses travaux, les négociations prendraient fin.

« Nous ne pouvons l’accepter », a-t-il affirmé.

Envoyer le dossier nucléaire de l’Iran au Conseil de Sécurité de l’ONU serait une mesure politique faite sous la pression américaine, a dit Rohani.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous