IranNucléaireL’Iran dément avoir reçu un message secret de...

L’Iran dément avoir reçu un message secret de Bush

-

Iran Focus, Londres, 31 août – Le ministère des affaires étrangères iranien a démenti des informations disant que le président des Etats-Unis aurait écrit une lettre aux dirigeants iraniens les menaçant d’une action ferme si l’Iran ne revenait pas sur sa position menaçante à propos son programme d’arme nucléaire suspect.

« Une source bien informée au ministère des affaires étrangères a démenti des informations parues dans des journaux arabes disant que le ministre des affaires étrangères koweitien le cheikh Mohammed [Sabah »> Al-Salem Al-Sabah aurait apporté un message des Etats-Unis lors de son voyage en Iran », a dit l’agence de presse officielle IRNA.

« Il n’y a pas la moindre vérité dans ce cette information sans fondement », a dit le responsable du ministère des affaires étrangères à l’agence de presse.

Le journal édité à Dubaï Al-Khalidj citait lundi des autorités koweitiennes bien informées disant que le chef de la diplomatie koweitienne avait apporté un message du président George Bush à la direction iranienne exhortant la théocratie à retourner à la table de négociations pour éviter l’instabilité et l’insécurité dans la région. Bush a mis en garde les dirigeants iraniens contre de sérieuse conséquences s’ils maintenaient leur position intransigeante, écrit le quotidien.

Durant sa visite de 24 heures à Téhéran, le chef de la diplomatie koweitienne a rencontré séparément le président ultra Ahmadinejad et l’ancien président Rafsandjani. A son retour au Koweït, il a rendu hommage à Rafsandjani, battu à la dernière présidentielle.

« M. Rafsandjani s’est dit surpris de voir que notre désaccord frontalier n’a pas été résolu, bien que les négociations aient commencé quand il était à la présidence », a fait remarquer Al-Sabah à la presse koweitienne.

Des informations sur une sévère mise en garde du président Bush aux dirigeants iraniens, sont aussi apparues sur un site en persan proches d’alliés de l’ancien président Khatami.

Le journal Al Khalidj écrit « disons que pour les deux mois passés, le Koweït, via des réunions et des contacts politiques, essaie de servir d’intermédiaire officieux et secret entre l’Iran et les Etats-Unis et aussi entre l’Iran et les Européens, et il est devenu plus actif ces derniers temps. »

Ce quotidien du Golfe Persique écrit que le ministre des affaires étrangères koweitien a rencontré conjointement les ambassadeurs de la troïka européenne et a rencontré séparément l’ambassadeur américain avant son voyage à Téhéran.

7,062FansLike
1,180FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Pour rester au pouvoir, le régime iranien liquide les biens nationaux

Pendant plusieurs décennies, le chef suprême des mollahs, Ali Khamenei, a dilapidé les ressources et les richesses de l'Iran...

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous