IranNucléaireLa France pas satisfaite par les propositions iraniennes (Douste-Blazy)

La France pas satisfaite par les propositions iraniennes (Douste-Blazy)

-

AFP, New York, 17 septembre – La France n’est pas satisfaite des dernières propositions de l’Iran sur le nucléaire et estime qu’une saisine du Conseil de sécurité de l’Onu « demeure à l’ordre du jour », a déclaré samedi le ministre français des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy.
« Ce que j’ai entendu aujourd’hui me fait dire que l’option du rapport de l’Agence internationale pour l’énergie atomique au conseil de sécurité des Nations unies demeure à l’ordre du jour », a-t-il déclaré à la presse en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.
« Je suis très préoccupé par le fait qu’il (M. Ahmadinejad) ait réaffirmé sa volonté de développer la technologie du cycle (nucléaire) sans tenir compte des inquiétudes de la communauté internationale », a-t-il ajouté.
Le Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) doit se réunir lundi à Vienne pour examiner un éventuel transfert du dossier au Conseil de sécurité en vue de possibles sanctions.
La France fait partie avec la Grande-Bretagne et l’Allemagne du groupe « UE-3 » qui a engagé des discussions avec l’Iran pour aboutir à un gel de ses activités nucléaires sensibles, susceptibles de déboucher sur l’arme nucléaire sous couvert d’un programme civil.
M. Douste-Blazy avait rencontré jeudi le président Ahmadinejad à l’Onu, avec ses homologues britannique Jack Straw et allemand Joschka Fischer, ainsi que le secrétaire général de l’Onu Kofi Annan.
« Nous avons toujours souligné le droit de l’Iran à disposer d’un programme nucléaire civil », a dit le chef de la diplomatie française, en se déclarant « satisfait » des parties du discours du président iranien dans lesquelles il se déclare contre le nucléaire militaire et favorable au Traité de non-prolifération (TNP).
Mais « notre position est toujours ferme: l’Iran ne doit pas développer les parties sensibles du cycle (nucléaire), cela lui donnerait la possibilité de produire des matières fissiles », a-t-il ajouté.
« Nous pensons que l’Iran ne doit pas produire des matières fissiles tant que l’AIEA n’apporte pas la démonstration que c’est uniquement à des fins pacifiques », a poursuivi M. Douste-Blazy.
Il a également indiqué ne pas voir « ce que l’association d’un pays tiers au programme nucléaire iranien apporterait pour redonner confiance » et a souligné que « ce n’est pas une affaire entre l’Europe et l’Iran, mais toute la communauté internationale qui a été unitaire jusque là ».
M. Ahmadinejad a proposé samedi, depuis la tribune de l’Assemblée générale de l’Onu, aux sociétés étrangères de participer à l’enrichissement de l’uranium iranien, afin de rassurer la communauté internationale sur les objectifs civils de son programme nucléaire.
Le président iranien a également souhaité que l’Afrique du sud soit associée aux négociations sur ce dossier et souligné que « l’usage pacifique de l’énergie nucléaire sans possession du cycle nucléaire n’est qu’une proposition vide ».

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous