IranNucléaireIran : Le discours d’ Ahmadinejad à l’ONU ouvre...

Iran : Le discours d’ Ahmadinejad à l’ONU ouvre la voie à la saisine du Conseil de Sécurité

-

Iran Focus, Londres, 18 septembre – le président ultraconservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré samedi qu’il continuerait les activités du cycle du combustible nucléaire malgré les appels répétés de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) et de la troïka européenne – la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne – qui négocie avec la théocratie pour obtenir un résultat pacifique de la crise.

C’est sur un ton de défi qu’Ahmadinejad a dit à l’Assemblée générale des Nations Unies que l’Iran avait un « droit inaliénable d’accès au cycle du combustible nucléaire », un processus qui peut conduire à la production d’une bombe atomique.

Le président ultra a dit à la communauté internationale que l’Iran allait « reconsidérer toute son approche de la question nucléaire » si l’Occident recourait au « langage de la force et de la menace ».

Il a continué en dénonçant « l’apartheid nucléaire » et a appelé l’ONU à créer un comité ad hoc pour « enquêter comment contrairement au TNP, des matériaux, de la technologie et des équipements pour des armes nucléaires était transférés au régime sioniste. »

Plus tôt, la chaîne américaine CNN avait diffusé une interview d’Ahmadinejad dans laquelle il disait que Téhéran « utiliserait tous ses moyens » contre les efforts des Etats-Unis et de l’UE-3 pour essayer de l’empêcher de devenir une puissance nucléaire, ajoutant que c’était le « droit » du pays de poursuivre l’enrichissement de l’uranium.

Dans une conférence de presse après son discours aux Nations Unies, le commandant des gardiens de la révolution devenu président a dit que l’Iran avait l’intention de travailler avec des sociétés du secteur privé et public dans le domaine du combustible nucléaire.

Le discours d’Ahmadinejad a suscité les critiques des dirigeants occidentaux, renforçant la probabilité de voir saisir le dossier nucléaire de l’Iran par le Conseil de Sécurité, qui peut imposer des sanctions au pays.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous