IranNucléaireIran : Un député avertit les gouvernements occidentaux qu’ils...

Iran : Un député avertit les gouvernements occidentaux qu’ils vont payer le prix fort

-

Iran Focus,Téhéran, 22 novembre – Un député iranien a déclaré au Majlis (Parlement) du pays que si le dossier nucléaire de la République islamique était traîné devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour d’éventuelles sanctions, les conséquences pour l’Occident seraient importantes.

Kazem Jalali, membre de la commission de la Sécurité nationale et des Affaires étrangères au parlement, a déclaré dimanche : « Si le dossier nucléaire de l’Iran est renvoyé devant le Conseil de Sécurité [des Nations Unies »>, cela coûtera cher au monde, à la région et à l’Europe ».

Jalali, député de Chahroud, au nord de l’Iran, a dit à ses homologues législateurs que l’Union Européenne avait rompu l’Accord de Paris de novembre 2004. En vertu de cet accord, les la troïka européenne (la France, l’Allemagne et le Royaume Uni) avaient offert à l’Iran des concessions économiques pour tout le temps où ses activités de cycle du combustible nucléaire, qui pourraient mener à la fabrication d’une bombe atomique, seraient suspendues.

L’Iran a rompu l’accord cette année avec la reprise de ses activités de conversion d’uranium à l’usine nucléaire d’Ispahan, dans le centre de l’Iran.

Jalali a affirmé que Téhéran avait espéré qu’il ne soit pas question du dossier nucléaire de l’Iran lors des précédentes réunions du conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en échange de l’ « interruption volontaire » de certaines activités nucléaires.

Il a affirmé que l’Iran a repris ses travaux suspendus à l’usine de conversion de l’uranium d’Ispahan lorsqu’ils se sont aperçus que l’U.E exigeait que l’Iran continue d’interrompre ses activités du cycle de combustible nucléaire. « C’est pourquoi nous avons repris le travail à l’usine d’Ispahan. Pourquoi devrions nous négocier [avec l’U.E. »> s’ils projettent de faire stopper notre travail de cycle du combustible nucléaire ? Est-ce que l’interruption de nos activités nucléaires nécessite que nous négociions et que nous prenions part aux dialogues ? », a-t-il dit.

« Par ce projet de loi, nous déclarons que si notre dossier est renvoyé ou soumis au Conseil de Sécurité, cela signifie que l’Occident nous pousse vers la crise. »

7,062FansJ'aime
1,188SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Les serveurs de la présidence iranienne sont pris en charge par des dissidents, ce qui met en évidence les vulnérabilités du régime

Lors d'une importante faille de sécurité, le site web officiel de la présidence iranienne a été pris en charge...

Terrorisme iranien : le chantage permanent aux otages (NDH)

Après la libération du diplomate du régime iranien Assadollah Assadi, condamné à 20 an de réclusion pour son projet...

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du régime des mollahs iraniens s’est rendu à l’exposition de livre...

Libération du chef du réseau du terrorisme iranien en Europe, la Résistance iranienne condamne la honteuse rançon au terrorisme d’Etat

Le 25mai, le diplomate-terroriste iranien incarcéré en Belgique, Assadollah Assadi, condamné à 20 ans par la justice belge pour...

Iran : l’illusion d’un retour à la monarchie

Reza Pahlavi et ses partisans croient-il vraiment que son statut de fils d’un dictateur déchu lui confère une légitimité...

Iran – Appel d’une centaine d’anciens leaders du monde pour inscrire les Gardiens de la révolution sur la liste des terroristes

Une centaine d'anciens présidents et Premier ministres d'Europe, des USA, Royaume-Uni, Canada appellent à considérer les Gardiens de la...

Doit lire

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du...

Le régime iranien prévoit de vendre les îles de Kish et Qeshm pour « assurer les pensions des retraités

Sajjad Paddam, directeur général de l'assurance sociale au ministère...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous