IranNucléaireIran-GB : Straw met en garde contre la menace...

Iran-GB : Straw met en garde contre la menace « irréfutable » des missiles iraniens

-

Iran Focus, Londres, 30 novembre – Mardi, le ministre britannique des Affaires étrangères, Jack Straw, a déclaré lors d’un débat à la Chambre des Communes que le gouvernement iranien développait de façon irréfutable des missiles de longue portée et a averti que Téhéran pourrait comparaître devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies s’il continuait à ne pas respecter ses engagements nucléaires.

« Le fait que le gouvernement d’Iran soit en train de fabriquer des missiles de longue portée est absolument irréfutable », a affirmé Straw.

Le ministre des Affaires Étrangères britannique a dit qu’il y avait « un grand nombre de preuves indirectes qui donnent énormément de soucis à la communauté internationale » sur le programme d’armes nucléaires présumé de l’Iran.

Il a ajouté que la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne (l’UE-3) avaient guidé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pendant ces deux dernières années afin de trouver une solution à l’impasse que représente la menace nucléaire de Téhéran. « Si nous jugeons que la désobéissance de l’Iran se poursuit et qu’elle est inacceptable, et si nous avons un soutien international, il nous reste la possibilité de renvoyer le dossier au Conseil de Sécurité, et c’est ce que nous ferons. »

Il a indiqué que ces derniers mois, une coopération de plus en plus solide est née avec l’Inde, la Russie et la Chine sur le dossier iranien au conseil des gouverneurs de l’AIEA : « L’Inde nous a aidé en votant aux côtés des trois Européens au conseil des gouverneurs du 24 septembre, ce qui veut dire qu’il y a eu une majorité significative, et non une faible majorité ».

Le ministre des Affaires étrangères britannique a suggéré qu’il y avait des éléments en Iran qui essayaient d’utiliser le programme d’énergie nucléaire pour fabriquer des armes nucléaires. « Si nous sommes divisés, la situation sera telle qu’il y aura beaucoup trop d’opportunités pour ces personnes pour exploiter la situation. C’est pourquoi nous travaillons avec autant de prudence. Et lorsque nous devrons prendre des décisions sérieuses au conseil des gouverneurs de l’AIEA, j’espère que l’Inde, la Chine et la Russie nous soutiendront activement ».

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous