IranNucléaireIran : Nouvelle initiative de l’UE au sujet du...

Iran : Nouvelle initiative de l’UE au sujet du nucléaire tandis que la division se creuse

-

Reuters, Bruxelles, 19 février – De Mark John – Lundi, les hauts responsables européens vont à nouveau appeler l’Iran à cesser ses activités nucléaires sensibles, en avertissant son ministre des Affaires Étrangères lors d’un rare voyage à Bruxelles que l’Occident perdait rapidement patience.

La visite de Manouchehr Mottaki intervient après que Téhéran ait redémarré la semaine dernière l’enrichissement de l’uranium au mépris de sanctions éventuelles du Conseil de Sécurité de l’ONU et malgré les pourparlers devant avoir lieu la semaine prochaine au sujet de l’offre de la Russie d’enrichir de l’uranium pour le compte de l’Iran.

Les tensions sont montées d’un cran avec les récentes attaques verbales du président Mahmoud Ahmadinejad sur Israël et des suspicions de l’Occident selon lesquelles l’Iran a délibérément alimenté la colère des Musulmans au sujet des caricatures du prophète Mahomet publiées dans des journaux européens.

« Il est très important que nous répétions à M. Mottaki la position de l’UE sur un ensemble de sujets : le nucléaire, le processus de paix au Moyen Orient, la démocratie et les droits humains », a déclaré le représentant de l’UE pour la politique étrangère, Javier Solana, qui va rencontrer Mottaki.

« Nous désirons une suspension de l’enrichissement, une adhésion au Protocole additionnel (autorisant des inspections inopinées de l’ONU des sites nucléaires) et un changement de ton », a affirmé Geoffrey van Orden, membre éminent de la commission des affaires étrangères du Parlement européen.

« Nous ne pouvons tolérer qu’ils croient pouvoir creuser un fossé entre l’Europe et les États-Unis », a déclaré le conservateur britannique van Orden, dont la commission recevra Mottaki pour une session de questions-réponses potentiellement virulente.

L’organe de surveillance nucléaire des Nations Unies a voté ce mois-ci en faveur du renvoi de l’Iran devant le Conseil de Sécurité, craignant que le pays soit en train de construire la bombe atomique, bien que l’Iran nie ces accusations, après que les deux ans et demi de diplomatie européenne avec Téhéran aient abouti à une impasse.

Durant sa visite d’une journée, Mottaki va également mener des pourparlers avec la Commissaire européenne aux relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, et avec le ministre des Affaires Étrangères belge, Karel De Gucht.

Les hauts responsables européens ne voient pas la date de la visite comme une coïncidence étant donné la gravité qu’a atteint la situation des relations entre l’Iran et l’Occident ces dernières semaines et la considèrent plutôt comme une tentative de Téhéran de défendre sa politique devant un public européen large.

Mottaki n’étant pas considéré comme ayant un rôle clé dans l’affaire du nucléaire, Solana et d’autres hauts responsables de l’UE vont profiter de cette visite pour demander à l’Iran de rompre ses contacts présumés avec des groupes islamiques paraissant sur la liste des organisations terroristes de l’UE et pour exprimer leurs inquiétudes au sujet des droits humains.

En décembre, l’UE a accusé l’Iran d’une série de violations allant de la censure des médias à l’exécution d’enfants et a été rendue furieuse par le refus de Téhéran de faire cesser les attaques des missions européennes en Iran par des manifestants.

« Il est inacceptable que les dirigeants ne fassent pas leur maximum pour stopper les violences », a déclaré le porte-parole de Solana.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous