IranNucléaireInflexibilité de l’Iran dans les négociations nucléaires avec la...

Inflexibilité de l’Iran dans les négociations nucléaires avec la Russie

-

Iran Focus, Téhéran, 2 mars – Le négociateur nucléaire en chef iranien, Ali Larijani, a réaffirmé qu’on ne pourrait jamais forcer la République Islamique à abandonner son « droit » à mener l’enrichissement de l’uranium, facteur fondamental dans un marché proposé par la Russie visant à résoudre le conflit international provoqué par le programme d’armes nucléaires présumé de Téhéran, a rapporté jeudi l’agence de presse d’État, Mehr.

Larijani, secrétaire général du Conseil suprême de la sécurité nationale, a rencontré son homologue russe mercredi à Moscou pour poursuivre une troisième série de négociations au sujet de la proposition russe qui implique que l’Iran enrichisse de l’uranium uniquement sur le sol russe. Les pourparlers se sont terminés sur aucun nouveau résultat.

Larijani a cependant déclaré que les négociations avec la Russie au sujet de cet accord se poursuivraient.

Les experts pensent que Téhéran essaie de gagner du temps afin d’éviter une action du Conseil de Sécurité des Nations Unies après la réunion du conseil des gouverneurs de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique lundi à Vienne afin de discuter du programme nucléaire de l’Iran. Le conseil composé de 35 nations pourrait demander au Conseil de Sécurité d’envisager des sanctions économiques contre l’Iran.

Mener l’enrichissement de l’uranium sur le sol iranien est le « droit inaliénable » de l’Iran, a-t-il dit.

« On ne peut empêcher les pays qui ont un programme [nucléaire »> pacifique de mener des activités d’enrichissement », a-t-il ajouté.

Larijani va rencontrer les ministres des Affaires Étrangères de Grande-Bretagne, de France et d’Allemagne, ainsi que le chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, vendredi à Vienne pour la onzième heure de négociation dans le but d’empêcher le dossier nucléaire de l’Iran d’être renvoyé devant le Conseil de Sécurité.

Le directeur général de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, a fait une déclaration jeudi se réjouissant du meeting et demandant à l’Iran de « faire preuve d’une transparence totale envers l’AIEA afin de résoudre les problèmes importants soulevés par son programme nucléaire ».

« Je demande également à l’Iran de prendre toutes les mesures de construction de confiance nécessaires pour assurer la communauté internationale de la nature pacifique de son programme nucléaire », a déclaré ElBaradei.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous