IranNucléaireL’UE avertit l’Iran qu’il s’expose à des représailles diplomatiques...

L’UE avertit l’Iran qu’il s’expose à des représailles diplomatiques sur le nucléaire

-

Iran Focus, Londres, 21 mars – L’Union Européenne avertit l’Iran qu’elle risque de s’exposer à des représailles diplomatiques s’il persiste à ignorer les exigences de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur la continuation de son programme nucléaire.

Dans une déclaration publiée lundi, l’UE a déclaré éprouver de « profondes inquiétudes » devant « le refus persistant » de Téhéran à coopérer entièrement avec l’AIEA.

L’UE « regrette profondément que l’Iran persiste à ne pas vouloir appliquer dans leur intégralité les mesures que l’AIEA jugent nécessaires. De ce fait, le Conseil de Sécurité se penche à l’heure actuelle sur des mesures appropriées. Le Conseil pense que le Conseil de Sécurité doit pas agir en vue de renforcer l’autorité de l’AIEA », pouvait-on lire dans leur déclaration. L’UE a ajouté qu’elle s’engageait toujours à trouver une solution diplomatique.

Le groupe de 25 pays a appelé les dirigeants iraniens à se conformer « en urgence » à toutes les demandes figurant dans la résolution du 4 février du Bureau des gouverneurs de l’AIEA, y compris celles attenantes à la « suspension totale » de toutes les activités liées à l’enrichissement et au retraitement.

« La question nucléaire restera un sujet urgent, au centre des préoccupations. Cependant, le Conseil a également souligné qu’il est indispensable que l’Iran mette en place une communication efficace sur tous les points qui soulèvent l’inquiétude de l’UE, et qui incluent le terrorisme, la façon dont l’Iran considère le processus de paix au Moyen-Orient, les problèmes régionaux ainsi que le respect des droits de l’hommes et des libertés fondamentales ».

l’UE a appelé les autorités iraniennes à libérer tous « les prisonniers politiques dans l’immédiat et sans condition » et a condamné les violation des doits de l’homme en Iran. Ils ont tout particulièrement condamné « la violence déployée contre les personnes qui manifestaient pacifiquement lors de la Journée Internationale de la Femme ».

La déclaration concluait en disant que « l’UE se réservera la possibilité de modifier ses choix diplomatiques et adaptera son approche selon les déclarations et les agissement de l’Iran ».

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous