IranNucléaireGardiens de la Révolution : L’Iran lance un missile...

Gardiens de la Révolution : L’Iran lance un missile furtif

-

Iran Focus, Téhéran, 1 avril – L’Iran a lancé avec un succès son premier missile furtif, selon un haut commandant du corps des gardiens de la révolution (CGR) d’Iran.

« Aujourd’hui, nous avons testé avec succès une nouvelle génération de missiles capables de frapper plusieurs cibles simultanément », a annoncé vendredi à la télévision d’Etat le général de brigade Hossein Salami, qui commande la force aérienne du CGR.

Ce nouveau missile produit dans le pays « n’est pas repérable par les radars » et peut « esquiver les missiles anti-missile », a déclaré Salami.

Le missile est doté d’une technologie moderne d’ « ogive multiple » qui lui permet de frapper plusieurs cibles simultanément avec une précision supérieure.

Ce missile est plus avancé que ceux que l’on peut trouver dans les armées des adversaires de l’Iran, a-t-il dit.

Le missile a été lancé le premier jour des manœuvres militaires navales à grande échelle qui doivent durer une semaine dans le Golfe Persique et en mer d’Oman. Les images du missile quittant le sol ont été diffusées à la télévision nationale.

Un missile Shahab-2 a été également lancé « pour montrer le désir de l’Iran de paix et d’amitié avec ses pays voisins ».

Salami est considéré comme le père de la doctrine de la « guerre asymétrique » du CGR, dont il a participé au développement dans les mois qui ont précédé la guerre en Irak. A l’époque, il était Directeur des Opérations au quartier général de commandement du CGR.

Cette doctrine militaire se base sur deux éléments, outils stratégiques dans toute confrontation militaire : l’usage extensif d’opérations suicides contre les intérêts américains et occidentaux à travers le monde et l’usage d’armes de destruction massive.

Le 4 juillet 2004, le général Salami a appelé à la destruction des Etats-Unis pendant une cérémonie de recrutement de tueurs kamikazes désireux d’attaquer des cibles occidentales et israéliennes.

« Désormais, l’Amérique sait que les Musulmans avec leurs désirs de martyre ont découvert une nouvelle technologie et sont capables de production technologique. Ceci fait que [les USA »> les craignent », aurait dit Salami selon l’agence de presse d’Etat ISNA.

En tant que commandant de la force aérienne du CGR, le général Salami est chargé du projet de développement de missiles balistiques du pays, élément clé dans la doctrine de la guerre asymétrique. Les missiles occupent une place importante en tant que moyens de transport de telles armes.

En novembre, le guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a nommé Salami vice-président des chefs d’état-major du CGR.

Dans un discours en juillet 2004, Salami s’était prononcé en faveur de l’utilisation du pétrole comme arme par les pays musulmans afin de faire pression sur l’Occident.

Il a déclaré qu’en raison de l’emplacement stratégique et des ressources du Moyen Orient, les Etats-Unis avaient pour objectif de dominer la région mais étaient confrontés au monde de l’Islam.

En référence aux attentats suicides contre Israël, Salami a déclaré : « Un jeune groupe suivant l’idéologie de l’Imam [Rouhollah »> Khomeiny et de la révolution islamique [de 1979″> a débuté une nouvelle stratégie de lutte et de djihad contre les Israéliens ».

« Avec des opérations de recherche de martyre, la lutte contre Israël a pris une dimension religieuse et dissémine les valeurs islamiques. Ce sont ces opérations de recherche de martyre qui ont provoqué la victoire des forces du Hezbollah dans le sud du Liban. »

Il a affirmé que l’Occident et Israël étaient terrifiés par ces opérations suicides. « Désormais, aucune partie du monde islamique n’est sans danger et n’est sure pour l’Amérique, ainsi les USA ne peuvent pas avancer dans la région et tentent maintenant d’assurer leur position actuelle. »

Le corps des gardiens de la révolution a été fondé dès les premiers jours de la révolution en 1979 et constitue une force armée loyale aux dirigeants religieux d’Iran. Ses commandants sont sous les ordres directs du guide suprême Khamenei et leur mission est de « protéger et de propager la révolution islamique ».

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous