IranNucléaireAnnan : Modérer le langage dans les négociations nucléaires...

Annan : Modérer le langage dans les négociations nucléaires avec l’Iran

-

Reuters, Tokyo, 18 mai – De George Nishiyama – Kofi Annan, secrétaire général des Nations Unies, a déclaré jeudi que les personnes prenant part aux négociations au sujet de la crise nucléaire iranienne devaient modérer leur langage, un jour après que le président iranien ait descendu en flammes la proposition de l’UE, la considérant comme un échange de « bonbons contre de l’or ».

Mais Annan a affirmé qu’il mettait tous ses espoirs dans les efforts diplomatiques, dont ceux réalisés par l’Union Européenne, afin de résoudre le conflit provoqué par le programme d’enrichissement d’uranium de Téhéran, suspecté par l’Occident de revêtir une dimension militaire.

« Nous devons aussi baisser la tension et éviter les actes et les discours pouvant attiser encore plus la situation », a déclaré Annan dans un discours devant les étudiants de l’Université de Tokyo.

Mercredi, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a rejeté la future proposition de la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, les trois plus importantes puissances européennes, consistant à offrir à l’Iran un réacteur à eau légère pour le pousser à geler l’enrichissement d’uranium.

« Ils disent qu’ils veulent offrir des avantages aux Iraniens, mais ils pensent qu’ils parlent à un enfant de quatre ans et qu’ils peuvent lui donner des noix et des bonbons et lui prendre son or en échange », a affirmé Ahmadinejad.

Les Etats-Unis et ses alliés européens demandent à l’Iran d’abandonner ses activités nucléaires afin de s’assurer que le pays n’est pas en train de développer des armes atomiques.

Mais Téhéran insiste sur le fait que le combustible lui sert à répondre à la forte demande en électricité de son pays et refuse de cesser l’enrichissement, processus qui peut aussi produire des matériaux pour des armes nucléaires.

Washington et ses alliés veulent faire approuver une résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU qui obligerait l’Iran à mettre fin à ses travaux d’enrichissement ou bien le pays ferait face à des sanctions.

Annan a déclaré que l’Iran devait « lever le voile de la suspicion » concernant ses activités nucléaires, mais a ajouté qu’il espérait une solution diplomatique plutôt que des sanctions.

« J’espère sincèrement que les discussions actuelles au Conseil de Sécurité vont apporter une nouvelle dynamique à la quête d’une solution négociée », a-t-il dit.

Annan était à Tokyo pour des pourparlers avec les dirigeants japonais dont le Premier ministre Junichiro Koizumi.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous