IranNucléaireL’Iran enrichit désormais de l’uranium traité dans le pays

L’Iran enrichit désormais de l’uranium traité dans le pays

-

Reuters, Téhéran, 19 mai – L’Iran a d’abord enrichi de l’uranium provenant de Chine, mais il utilise maintenant de l’uranium traité dans le pays dans son programme nucléaire, a déclaré vendredi un diplomate iranien après que l’annonce récente du pays sur l’enrichissement ait été mise en doute.

Le mois dernier, l’Iran avait affirmé avoir enrichi pour la première fois de l’uranium au degré approprié pour alimenter une centrale nucléaire, attribuant le succès de cette avancée à ses propres scientifiques. L’organe de surveillance nucléaire des Nations Unies a confirmé ceci à partir d’échantillons prélevés en Iran.

Mais les diplomates à Vienne, où est basée l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA), ont déclaré jeudi que l’uranium traité, l’hexafluoride d’uranium (UF6), que l’Iran a purifié, était très certainement chinois et non iranien.

« C’est exact. Des tests préliminaires ont été effectués à partir d’UF6 acheté en Chine mais une semaine plus tard, nous avons commencé à utiliser de l’UF6 que nous avions produit à Isfahan et, désormais, l’UF6 utilisé au site de Natanz pour l’enrichissement est notre propre produit », selon un diplomate iranien, qui a demandé à rester anonyme en raison du caractère sensible du sujet.

Le site de conversion d’uranium en Iran où est fabriqué l’UF6 se situe à Isfahan, au sud de la capitale, tandis que l’enrichissement a lieu dans le site proche de Natanz.

L’Iran a déclaré en avril que son usine d’Isfahan abritait 110 tonnes de gaz UF6.

Les diplomates de Vienne affirment que l’Iran a des difficultés à produire de l’UF6 de bonne qualité. En septembre, celui-ci était de si mauvaise qualité qu’il aurait endommagé les centrifugeuses, les machines qui enrichissent l’uranium, ont-ils expliqué.

La vente d’uranium traité chinois à l’Iran aurait eu lieu peu avant que la Chine rejoigne le Traité de Non-prolifération nucléaire en 1992, imposant à Pékin un contrôle strict des exportations.

Un diplomate de l’Union Européenne accrédité auprès de l’AIEA a déclaré que l’Iran avait probablement choisi d’utiliser l’UF6 chinois de meilleure qualité pour accélérer le processus et pour que le président Mahmoud Ahmadinejad puisse annoncer au monde sans plus tarder que l’Iran avait enrichi de l’uranium.

L’enrichissement est un processus de purification d’uranium utilisé dans les centrales nucléaires ou, lorsqu’il est hautement enrichi, dans des bombes.

L’Union Européenne et les Etats-Unis pensent que l’Iran développe secrètement des armes atomiques sous couvert d’un programme d’énergie nucléaire civil. L’Iran avance que son programme est uniquement destiné à la génération pacifique d’électricité.

L’AIEA n’a trouvé aucune preuve tangible d’un projet de développement de bombes atomiques mais affirme que, après plus de trois ans d’enquête, elle n’est pas encore capable de confirmer si les intentions de l’Iran sont entièrement pacifiques.

Les inspecteurs de l’AIEA visitent régulièrement l’Iran afin de contrôler ses sites nucléaires, mais après que le dossier de l’Iran ait été renvoyé devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, Téhéran n’autorise plus les inspections inopinées des sites.

Une équipe d’inspecteurs de l’AIEA arrivera en Iran vendredi pour une de leurs visites de routine, a rapporté la télévision nationale.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous