IranNucléaireIran: Chirac souhaite "une sortie de crise honorable pour...

Iran: Chirac souhaite « une sortie de crise honorable pour chacun »

-

AFP, Paris, 9 juin – Le président français Jacques Chirac a souhaité vendredi « une sortie de crise honorable pour chacun » sur le dossier du nucléaire iranien, vendredi lors du sommet franco-britannique à Paris.

La France et la Grande Bretagne sont « associées dans un processus que nous avons engagé ensemble, qui a été récemment élargi aux Américains, aux Russes et aux Chinois et qui, je l’espère, nous permettra de trouver une sortie de crise honorable pour chacun et efficace pour tout le monde », a déclaré M. Chirac lors d’une conférence de presse.

« Il faut arrêter la prolifération » et « ce n’est pas l’Iran qui est particulièrement visé », a dit M. Chirac.
Mais « nous avons un problème iranien, nous souhaitons régler ce problème dans le respect de l’Iran », a-t-il poursuivi.

Tony Blair a pour sa part déclaré: « nous ne cherchons absolument pas l’affrontement, mais à résoudre ce problème par les voies pacifiques et par la négociation ».

Jugeant qu' »il faut que l’Iran respecte ses obligations » et assurant que la communauté internationale « tiendra compte des besoins des Iraniens », M. Blair s’est réjoui que les choses « aient évolué depuis quelques semaines vers une solution diplomatique que nous appelons tous de nos voeux ».

M. Chirac a souligné que l’arrêt de la prolifération était « vital pour l’équilibre du monde de demain », et que le monde ne peut pas « accepter aujourd’hui qu’un pays quel qu’il soit puisse engager un processus devant conduire à la production d’armement nucléaire ».

« Nous ne contestons pas du tout à l’Iran le droit qu’il a à faire de l’électricité ou de l’énergie nucléaire civile. En revanche, au titre de la non-prolifération (…), nous ne pouvons pas accepter qu’il engage et poursuive un processus qui notamment par le biais de l’enrichissement pourrait le conduire à la création d’une arme nucléaire », a-t-il dit.

La communauté internationale a présenté mardi à Téhéran une offre dont le détail n’a pas été divulgué, et qui vise à ce que le régime iranien, soupçonné de vouloir se doter de l’arme nucléaire, suspende l’enrichissement d’uranium.

L’Iran a encore une fois rejeté la demande de suspension de son enrichissement d’uranium et a même, selon l’AIEA (Agence internationale d’énergie atomique), relancé pleinement cette activité cette semaine, éloignant dans l’immédiat toute perspective de décrispation.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous