IranNucléaireL’Iran annonce son refus de geler son programme nucléaire,...

L’Iran annonce son refus de geler son programme nucléaire, selon un diplomate européen

-

Reuters, Bruxelles, 4 octobre – L’Iran a informé le chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, qu’il n’y aurait pas de suspension des travaux nucléaires sensibles. C’est pourquoi les grandes puissances vont se consulter plus tard cette semaine pour envisager des sanctions, a déclaré mercredi un diplomate européen.

Solana tente, afin d’éviter d’éventuelles sanctions de l’ONU, d’amener l’Iran à mettre un terme à son programme d’enrichissement d’uranium qui, selon les soupçons de l’Occident, est destiné au développement de la bombe atomique.

« La situation est claire. Ils refusent la suspension », a affirmé un diplomate européen au fait des négociations entre Solana et le négociateur nucléaire en chef iranien, Ali Larijani.

Ce diplomate a déclaré que les ministres des affaires étrangères des grandes puissances allaient certainement se rencontrer vendredi ou samedi à Londres afin d’évaluer le résultat de quatre mois de négociations et de discuter de l’adoption de sanctions graduelles et ciblées contre le programme nucléaire iranien.

Solana a eu lundi une conversation téléphonique avec Larijani et a ensuite rapporté aux journalistes que celle-ci avait été constructive mais n’avait pas permis de résoudre le conflit.

Le diplomate a ajouté qu’aucune autre discussion n’était prévue avec Larijani avant que les ministres des Etats-Unis, de Russie, de Chine, de France et d’Allemagne rencontrent Solana, bien que cela ne soit pas exclu et que les contacts à un niveau plus bas se poursuivent.

Le diplomate a affirmé que Solana allait dire mercredi à la commission des affaires étrangères du Parlement européen que tandis que Téhéran avait avancé sur certains aspects des conditions des négociations, le pays n’avait pas cédé sur « les plus importants ».

Solana a proposé en juin à l’Iran un paquet d’avantages économiques, politiques et technologiques en échange de la suspension de l’enrichissement d’uranium et des activités liées.

Téhéran a répondu avec une contre-proposition en août et a ignoré la date butoir du 31 août fixée par le Conseil de Sécurité de l’ONU pour la halte de l’enrichissement sous peine de sanctions.

Les ministres des affaires étrangères des grandes puissances se sont réunis à l’assemblée générale des Nations Unies le 19 septembre et ont donné à Solana jusqu’à la fin de cette semaine pour obtenir une réponse claire de la part de Téhéran.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous