IranIran (actualité)Le Japonais Inpex perd le champ d’Azadegan, annonce un...

Le Japonais Inpex perd le champ d’Azadegan, annonce un haut responsable iranien

-

Reuters, Téhéran, 4 octobre – Un haut responsable du pétrole iranien a déclaré mercredi que le Japonais INPEX Holdings Inc (1605.T: Quote, NEWS, Research) avait laissé passer sa chance d’exploiter un champ pétrolier majeur en Iran, aucun accord n’ayant été conclu lors de la dernière série de négociations, selon l’agence de presse iranienne Fars.

INPEX, dont le gouvernement japonais est l’actionnaire majeur, avait obtenu le droit d’exploiter le champ d’Azadegan mais, après la signature d’un premier contrat en 2004, les pourparlers n’ont rien donné de concret. L’Iran avait annoncé lundi que le Japon avait un jour ou deux pour se rengager dans le projet.

« Le Japonais INPEX a laissé passer l’opportunité d’exploiter le champ pétrolier d’Azadegan », aurait affirmé Gholamhossein Nozari, directeur général de la National Iranian Oil Company (NIOC).

On considère que ce champ renferme une des plus importantes réserves de pétrole au monde encore jamais exploitées.

« Les pourparlers se sont poursuivis aujourd’hui avec les Japonais. Plusieurs options ont été discutées. Mais en fin de compte, nous n’avons obtenu aucun résultat », a affirmé Nozari, sans en donner la raison.

Les pourparlers avaient rencontré des difficultés auparavant sur la manière d’évaluer le contrat, c’est-à-dire le prix de l’acier qui serait utilisé dans le projet et l’évolution du déminage de ce champ frontalier à la suite de la guerre Iran-Irak de 1980 à 1988.

« Les options face à nous sont soit un appel d’offres, soit confier les travaux à des sociétés iraniennes », a déclaré Nozari.

L’Iran avait menacé de proposer le projet à des compagnies russes, chinoises et iraniennes.

Certaines sociétés pétrolières iraniennes ont montré leur intérêt dans l’exploitation de ce champ et avaient soumis leur projet au ministère du Pétrole, a rapporté mercredi l’agence de presse iranienne Mehr.

Ces compagnies envisagent d’exploiter une première partie du champ en utilisant les réserves en dollars du pays issues du pétrole.

« L’Iran, avec ses 100 ans d’expérience dans l’industrie pétrolière, détient la science et la technologie pour exploiter ce champ », a déclaré le directeur général de la National Iranian South Oil Company, Seifollah Jashnsaz, mercredi à Mehr.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie japonais, Akira Amari, avait affirmé auparavant que les négociations entre l’Iran et le Japon sur l’exploitation du champ, projet qui aurait une valeur de 2 milliards de dollars lorsque le premier contrat a été signé, semblaient avoir atteint une impasse.

Mais il avait ajouté que celles-ci devaient se poursuivre au-delà du délai de septembre en raison de l’importance stratégique que représente le projet d’Azadegan pour la sécurité énergétique du Japon.

Un contrat pour le développement de ce champ (situé dans le sud-ouest) par INPEX aurait placé le projet dans la ligne de mire de Washington, qui menace les firmes investissant en Iran de sanctions.

Le vice-ministre du Commerce japonais a déclaré lundi que le Japon obéirait au Conseil de Sécurité de l’ONU si celui-ci incluait le champ pétrolier d’Azadegan dans les sanctions économiques contre Téhéran, qui a ignoré le délai fixé par cet organisme mondial pour la halte de l’enrichissement d’uranium.

L’Iran est mêlé à un conflit nucléaire avec l’Occident qui accuse Téhéran de chercher à développer la bombe atomique. L’Iran nie ces accusations.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous