IranNucléaireL’Iran n’abandonnera pas ses droits atomiques et veut plus...

L’Iran n’abandonnera pas ses droits atomiques et veut plus de négociations

-

Reuters, Téhéran, 4 octobre – Le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mercredi que l’Iran désirait plus de négociations pour remédier aux inquiétudes de l’Occident concernant son programme nucléaire, mais a ajouté que le pays n’abandonnerait pas ses efforts pour produire du combustible nucléaire.

L’Iran est en pourparlers avec le chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, dont la mission est d’amener l’Iran à suspendre l’enrichissement d’uranium. Mais ce dernier a déclaré mercredi que Téhéran avait refusé une halte des travaux en dépit de quatre mois de discussions.

Solana a affirmé que le temps était venu pour l’Iran de décider si le dialogue devait continuer.

« Nous sommes prêts à discuter pour faire disparaître les craintes. Nous voulons que les négociations se poursuivent mais s’ils pensent que ces discussions peuvent être utilisées pour faire pression contre nous, ils ont tort », a affirmé Ahmadinejad en direct à la télévision nationale lors d’un rassemblement dans une ville située à l’ouest de Téhéran.

Le discours faisait référence aux commentaires de Solana.

« Ils ont tort s’ils pensent que la nation iranienne, sur le point d’obtenir la technologie nucléaire, sera stoppée ne serait-ce qu’une seconde par leur refus, leurs remarques continuelles et leur désapprobation », a dit le président.

« Aujourd’hui la nation iranienne formule à l’unanimité une seule demande… celle d’obtenir son droit fondamental à la technologie nucléaire », a-t-il dit pendant que la foule scandait : « La technologie nucléaire est notre droit fondamental ».

Ahmadinejad se sert fréquemment dans ses discours de la crise nucléaire iranienne avec l’Occident comme cri de ralliement dans ses tournées dans le pays, mais il n’est pas la personne la plus puissante d’Iran. C’est le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, qui a toujours le dernier mot dans toutes les affaires de l’Etat.

L’Occident accuse l’Iran de chercher à développer des armes nucléaires. Mais l’Iran, quatrième exportateur de pétrole au monde, insiste sur le fait qu’il désire uniquement maîtriser la technologie nucléaire pour générer de l’électricité.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous