IranNucléaireLe Premier ministre japonais promet son soutien aux USA...

Le Premier ministre japonais promet son soutien aux USA contre l’Iran

-

AFP, Tokyo, 19 octobre – Jeudi, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a promis à la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, de soutenir ses efforts visant à empêcher l’Iran de développer la bombe atomique, malgré les liens commerciaux importants de son pays avec Téhéran, a déclaré un porte-parole.

Rice a abordé le sujet du dossier iranien avec Abe lors de pourparlers à Tokyo, première étape de sa tournée concernant la Corée du Nord, qui a annoncé la semaine dernière avoir procédé à son premier essai nucléaire.

« Le Japon et l’Iran sont liés par le commerce de pétrole brut, mais cela ne va pas affecter nos efforts pour empêcher son développement nucléaire », a déclaré Abe à Rice, selon le conseiller du Premier ministre japonais, Hiroshige Seko, qui était présent.

« Je veux poursuivre le dialogue avec les Américains à ce sujet », aurait dit Abe, selon Seko.

L’Iran insiste sur son droit à l’enrichissement d’uranium, qui peut aussi être utilisé à des fins pacifiques, ce qui fait craindre l’Occident que l’Iran est sur le point de développer la bombe atomique.

« La secrétaire d’Etat a affirmé qu’il était important d’empêcher l’Iran de se retrouver dans la même situation que la Corée du Nord », a rapporté Seko.

Rice a appelé le Japon à se joindre à leurs efforts pour faire pression sur l’Iran y compris « dans le domaine de la finance internationale », a déclaré Seko.

Elle a réclamé la même chose lors de sa réunion mercredi avec le ministre des Affaires étrangères japonais, Taro Aso.

Le département du Trésor américain a placé une des plus grandes banques iraniennes sur sa liste noire, Bank Saderat, pour avoir prétendument transféré des fonds au Hezbollah libanais et à d’autres organisations extrémistes.

L’année dernière, les Etats-Unis ont également imposé des sanctions à une banque ayant des liens avec la Corée du Nord, initiative qui a conduit l’Etat communiste à quitter brutalement les pourparlers entre six nations sur l’interruption de son programme nucléaire.

Le Japon, deuxième économie mondiale, est presque entièrement dépendant du pétrole moyen-oriental et importe près de 15 pourcent de son pétrole pour sa consommation d’Iran.

En 2004, le Japon avait défié les Etats-Unis, son allié le plus proche, en signant un contrat de deux milliards de dollars pour l’exploitation du plus grand champ de pétrole iranien.

Mais tandis que la probabilité de sanctions contre le programme nucléaire iranien semble de plus en plus grande, ce mois-ci le Japon a réduit sa participation dans le projet d’Azadegan initialement de 75 pourcent à 10 pourcent.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous