IranNucléaireL’Iran ne craint rien avec ses missiles et ses...

L’Iran ne craint rien avec ses missiles et ses centrifugeuses

-

Reuters, Téhéran, 19 novembre – Un haut responsable judiciaire iranien a déclaré dimanche que l’Iran ne devait pas craindre ses ennemis parce qu’il avait développé des missiles guidés et des centrifugeuses nucléaires dans le cadre d’un programme que Téhéran a toujours dit pacifique, a annoncé l’agence de presse Fars.

Le procureur général d’Iran, Qorbanali Dorri-Najafabadi, qui est également un ecclésiastique, n’a pas expliqué bien clairement le lien entre les missiles et les centrifugeuses, qui selon l’Occident servent à l’Iran à développer des bombes, accusation niée par Téhéran.

Il a déclaré à Fars, agence de presse semi-officielle :

« Désormais, nous disposons de toutes les sortes d’armes. Nous avons des missiles guidés utilisant du combustible liquide et solide. Notre seconde génération de centrifugeuses a été mise en route par les experts iraniens et nous avançons chaque jour à grands pas vers l’indépendance du pays, de quoi devrions-nous avoir peur face à nos ennemis ? »

Il est inhabituel en Iran que sa capacité militaire et son programme nucléaire soient mentionnés en même temps. Les dirigeants iraniens, qui insistent sur le fait que le programme nucléaire est pacifique, prennent garde à ne jamais faire ce lien.

Le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, la plus grande autorité en Iran ayant le dernier mot dans toutes les affaires de l’Etat, y compris la question nucléaire, a déclaré dans un décret religieux que les bombes atomiques allaient à l’encontre de la foi islamique.

Mais l’Iran a ignoré les demandes de l’ONU visant à stopper ses travaux atomiques et fait désormais face à d’éventuelles sanctions.

Les dirigeants iraniens affirment que l’Iran mène des recherches mais n’utilise pas de centrifugeuses sophistiquées, qui enrichiraient l’uranium plus rapidement que celles qu’il utilise actuellement.

L’Iran a deux chaînes de centrifugeuses, chacune constituée de 164 machines pouvant produire du combustible pour les centrales nucléaires ou de la matière pour des têtes nucléaires. Avec un tel nombre de machines, il faudrait des années à l’Iran pour fabriquer une ogive nucléaire.

Mais les hauts responsables iraniens affirment que la République islamique désire mettre en marche 3000 centrifugeuses d’ici mars, qui produiraient suffisamment de matière pour au moins une tête nucléaire en un an, si elles tournaient sans interruption.

L’agence de surveillance nucléaire de l’ONU, l’Agence internationale de l’Energie atomique, a dressé une liste de questions dont la réponse permettrait de déterminer si les projets de l’Iran sont pacifiques ou non, en particulier une série de questions sur ses recherches sur les centrifugeuses. L’Iran avance travailler de manière transparente.

L’Iran détient des missiles dans son arsenal ayant une portée de 2000 km, plaçant son ennemi juré, Israël, à portée de tir. Les dirigeants iraniens ont également des armes pouvant toucher n’importe quel point du Golfe, zone où les Etats-Unis, autre ennemi, a posté des unités militaires.

Dimanche, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a appelé à nouveau au désarmement nucléaire dans le monde entier.

« L’Iran désire un désarmement nucléaire dans le monde entier, y compris en péninsule coréenne », a affirmé Ahmadinejad qui a rencontré le président du parlement nord-coréen samedi, selon l’agence de presse officielle IRNA.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous