IranNucléaireTéhéran déterminé à obtenir un réacteur

Téhéran déterminé à obtenir un réacteur

-

The Boston Globe, Vienne, 24 novembre – L’Iran a déclaré hier qu’il maintenait son projet de construction de réacteur nucléaire malgré la décision de l’agence nucléaire de l’ONU de lui refuser une assistance technique dans ce projet.

Par ailleurs, la République islamique a fait un pas de conciliation vers la communauté internationale en acceptant de répondre à une nouvelle série de questions des inspecteurs nucléaires de l’ONU.

Cette décision a été prise après une semaine de discussions mouvementées à huis clos entre d’un côté les pays européens qui craignent que l’Iran se serve de ce projet dans un programme d’armes et de l’autre les pays en voie de développement qui soutiennent les intentions prétendument pacifiques de Téhéran.

Ce projet a été mis « en suspens », a annoncé Mohamed ElBaradei, directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique, l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU. Cela signifie qu’il ne recevra pas de fonds pendant les deux prochaines années, mais l’argent pourra être réclamé à nouveau dans le futur.

Cette formulation tournée avec finesse est « d’une ambiguïté constructive », a affirmé un diplomate moyen-oriental ayant assisté à la réunion.

La décision de refuser les fonds a été prise par consensus, indiquant une cohésion générale au sein du conseil des gouverneurs de l’AIEA, constitué des représentants de 35 pays.

Ce diplomate et d’autres personnes ont souligné que les enjeux allaient bien au-delà d’un simple projet ; il s’agit également de savoir si l’Iran va stopper son programme d’enrichissement d’uranium comme l’exige le Conseil de Sécurité de l’ONU et si le conflit soutenu entre la République islamique et l’Occident va s’atténuer.

« Etant donné les circonstances générales, cela n’a aucun sens de se quereller pour ça. Les Iraniens savent que si la question est votée, les voix iront contre eux », a affirmé le diplomate.

7,062FansJ'aime
1,187SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Les serveurs de la présidence iranienne sont pris en charge par des dissidents, ce qui met en évidence les vulnérabilités du régime

Lors d'une importante faille de sécurité, le site web officiel de la présidence iranienne a été pris en charge...

Terrorisme iranien : le chantage permanent aux otages (NDH)

Après la libération du diplomate du régime iranien Assadollah Assadi, condamné à 20 an de réclusion pour son projet...

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du régime des mollahs iraniens s’est rendu à l’exposition de livre...

Libération du chef du réseau du terrorisme iranien en Europe, la Résistance iranienne condamne la honteuse rançon au terrorisme d’Etat

Le 25mai, le diplomate-terroriste iranien incarcéré en Belgique, Assadollah Assadi, condamné à 20 ans par la justice belge pour...

Iran : l’illusion d’un retour à la monarchie

Reza Pahlavi et ses partisans croient-il vraiment que son statut de fils d’un dictateur déchu lui confère une légitimité...

Iran – Appel d’une centaine d’anciens leaders du monde pour inscrire les Gardiens de la révolution sur la liste des terroristes

Une centaine d'anciens présidents et Premier ministres d'Europe, des USA, Royaume-Uni, Canada appellent à considérer les Gardiens de la...

Doit lire

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du...

Le régime iranien prévoit de vendre les îles de Kish et Qeshm pour « assurer les pensions des retraités

Sajjad Paddam, directeur général de l'assurance sociale au ministère...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous