IranNucléaireL’Iran défie l’ONU en déclarant qu’il deviendra “nucléaire dans...

L’Iran défie l’ONU en déclarant qu’il deviendra “nucléaire dans les semaines à venir”

-

The Daily Telegraph

Par Alex Spillius

L’Iran a défié hier les sanctions imminentes des Nations Unies contre son programme nucléaire en annonçant qu’il deviendrait membre du club nucléaire dans les semaines à venir.

Après des semaines de discussions difficiles entre les grandes puissances mondiales, une résolution est attendue pour approbation par le Conseil de Sécurité avant Noël.

« La nature de cette résolution ne permet pas de faire pression sur l’Iran et l’Iran y apportera une réponse appropriée », a affirmé Ali Larijani, président du Conseil suprême de la sécurité nationale et principal négociateur pour les questions nucléaires. « Cette attitude va simplement créer plus de problèmes. »

A la suite du refus de l’Iran de cesser ses travaux nucléaires sensibles, la résolution devrait interdire les importations et exportations de matériaux et technologie liés à l’enrichissement d’uranium, au retraitement et aux réacteurs à eau lourde, ainsi qu’aux systèmes de lancement de missiles balistiques.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a répété hier que l’Iran allait annoncer son entrée dans le club nucléaire en février à l’occasion des célébrations de la révolution islamique de 1979 contre le chah.

Prenant la parole lors d’un rassemblement dans l’ouest de l’Iran, il a affirmé que les projets nucléaires de son pays inspiraient d’autres nations. Il s’en est également pris au président George W. Bush et à l’Occident.

« Certaines soi-disant superpuissances… pensent qu’elles peuvent contrôler le monde entier », a-t-il dit. « Je leur dis : ouvrez les yeux, aujourd’hui le monde ne pense plus que vos décisions ont de la valeur. »

Ses remarques très franches, comme à son habitude, surviennent après que le président américain ait déclaré que son homologue iranien était déphasé par rapport au reste du monde. Lors de sa tournée au Moyen Orient cette semaine, Tony Blair a appelé les Etats musulmans modérés à s’unir contre l’Iran qu’il accuse de soutenir des éléments extrémistes dans le sud de l’Irak et au Liban.

Depuis sa victoire surprise aux élections l’année dernière, M. Ahmadinejad a accéléré le programme nucléaire de l’Iran, que les puissances occidentales suspectent de développer des armes nucléaires d’ici 5 à 10 ans.

M. Ahmadinejad a affirmé qu’Israël devait être « rayé de la carte ».

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous