IranNucléaireSanctions contre l'Iran: la résistance iranienne salue, mais réclame...

Sanctions contre l’Iran: la résistance iranienne salue, mais réclame plus

-

PARIS, 23 déc 2006 (AFP) – La présidente du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), Maryam Radjavi, a salué samedi l’adoption par le Conseil de sécurité de sanctions contre l’Iran pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles, tout en appelant à des sanctions plus vastes.

La résolution adoptée samedi est selon Mme Radjavi « la première étape nécessaire pour empêcher le fascisme religieux qui règne en Iran d’obtenir la bombe atomique », indique un communiqué du secrétariat du CNRI, basé en France.

Mais Mme Radjavi « appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à ignorer les menaces et le chantage des mollahs » et à imposer à l’Iran « de vastes sanctions », à savoir « technologiques, diplomatiques et pétrolières ».

Mme Radjavi estime, selon ce communiqué, que « la majorité absolue des Iraniens soutiendraient l’imposition de vastes sanctions », conscients que « les projets nucléaires » du régime vont « complètement à l’encontre des intérêts du peuple ».

Le régime iranien « a profité de la politique d’apaisement de l’Occident » selon Mme Radjavi, mais il est « faible et extrêmement vulnérable » aux sanctions.

« L’ultime solution est un changement démocratique par le biais du peuple iranien et de la résistance » iranienne, ajoute le communiqué.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi, au bout de deux mois de négociations acharnées entre Occidentaux d’une côté, Russes et Chinois de l’autre, une résolution imposant à l’Iran des sanctions économiques et commerciales pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous