IranNucléaireVisite d'une délégation de pays Non-alignés sur le site...

Visite d’une délégation de pays Non-alignés sur le site nucléaire d’Ispahan

-

AFP, Ispahan, 3 février – Une délégation d’ambassadeurs de pays membres du Mouvement des Non-alignés (NAM) et du Groupe des 77 sont arrivés samedi après-midi à l’usine de conversion d’Ispahan, alors que l’Iran doit faire prochainement une importante annonce sur ses progrès nucléaires.

Il s’agit d’ambassadeurs auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Les Non-alignés sont représentés par les ambassadeurs de Cuba, Malaisie, et d’Egypte, le Groupe des 77 par ceux du Soudan et de la Bolivie. L’ambassadeur d’Algérie, membre de la Ligue arabe, est également à Ispahan.

De nombreux journalistes iraniens et étrangers ont également été emmenés sur place pour une visite guidée.

« Ils ont l’opportunité de voir par eux-mêmes en quoi consistent les activités nucléaires pacifiques de l’Iran et d’obtenir des informations de première main », a déclaré l’ambassadeur d’Iran auprès de l’AIEA, Ali Asghar Soltanieh.

« C’est le maximum de transparence que l’on peut imaginer de la part d’un pays. Ce qui montre que le gouvernement de la République islamique d’Iran fait attention à l’opinion publique internationale », a-t-il ajouté.

L’usine de conversion d’uranium (UCF) d’Ispahan produit du tetrafluorure d’uranium (UF4) et de l’hexafluorure d’uranium (UF6), qui est ensuite utilisé à l’usine d’enrichissement de Natanz (centre) pour obtenir de l’uranium enrichi.

Le conseil de sécurité des Nations unies a demandé dans sa résolution du 23 décembre la suspension des activités de conversion et d’enrichissement d’uranium. Mais Téhéran refuse de s’y soumettre.

L’Iran possède actuellement deux chaînes de 164 centrifugeuses chacune à l’usine de Natanz destinées à produire de l’uranium enrichi à un niveau de 5% nécessaire pour la fabrication de combustible pour les centrales nucléaires civiles.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, devrait faire une annonce sur le programme nucléaire iranien, le 11 février, dans le cadre des célébrations de l’anniversaire de la révolution islamique de 1979.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous