IranNucléaireSanctions Iran: les entités et personnes visées individuellement

Sanctions Iran: les entités et personnes visées individuellement

-

AFP, Nations Unies, 15 mars – Le projet de résolution prévoyant des sanctions alourdies contre l’Iran déposé jeudi au Conseil de sécurité de l’ONU comprend en annexe une nouvelle liste de treize entités et quinze personnalités iraniennes dont les avoirs financiers à l’étranger doivent être gelés et les déplacements surveillés.

Voici cette liste:

ENTITES IMPLIQUEES DANS LES ACTIVITES NUCLEAIRES OU BALISTIQUES
– Ammunition and Metallurgy Industries Group (AMIG). Groupe qui controle 7th of Tir, visé par la résolution 1737.
– Esfahan Nuclear Fuel Research and Production Centre (ENFPRC) et Esfahan Nuclear Technology Centre (ENTC), associées à l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (AEOI) visée par la 1737.
– Kavoshyar Company. Société écran de l’AEOI.
– Parchin Chemical Industries.
– Karaj Nuclear Research Centre. Appartient à la division recherche de l’AEOI.
– Novin Energy Company.
– Cruise Missile Industry Group. Production et développement de missiles « de croisière ».
– Banque Sepah. Soutien financier à l’AEOI.
– Sanam Industrial Group.
– Ya Mahdi Industries Group.

ENTITES LIEES AUX GARDIENS DE LA REVOLUTION
– Qods Aeronautics Industries.
– Pars Aviation Services Company.
– Sho’a Aviation.

PERSONNES IMPLIQUEES DANS LES ACTIVITES NUCLEAIRES OU BALISTIQUES
– Fereidoun Abbasi-Davani. Scientifique.
– Mohsen Fakhrizadeh-Mahabadi. Scientifique.
– Jaber Safdari. Directeur des installations d’enrichissement de Natanz.
– Amir Rahimi. Chef de l’Esfahan Nuclear Fuel Research and Production Centre.
– Mohsen Hojati. Chef du groupe industriel Fajr, visé par la 1737.
– Mehrdada Akhlaghi Ketabachi. Chef du groupe industriel Shahid Bagheri (1737).
– Naser Maleki. Chef du groupe industriel Shahid Hemmat (1737).
– Ahmad Derakhandeh. Président de la banque Sepah.

PERSONNALITES DU CORPS DES GARDIENS DE LA REVOLUTION
– Général Morteza Rezaie. Commandant adjoint.
– Vice-amiral Ali Akhbar Ahmadian. Chef d’état-major interarmes.
– Général Mohammad Reza Zahedi. Commandant des forces terrestres.
– Amiral Morteza Safari. Commandant de la marine.
– Général Mohammad Hejazi. Commandant des bassidjis.
– Général Qasem Soleimani. Commandant de la force Qods.
– Général Baqer Zolqadr. Ministre adjoint de l’intérieur chargé des affaires de sécurité.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous