IranNucléaireAl-Jazira interdite d'une conférence de presse d'Ahmadinejad à Abou...

Al-Jazira interdite d’une conférence de presse d’Ahmadinejad à Abou Dhabi

-

AFP, Abou Dhabi, 14 mai – Une équipe d’Al-Jazira a été interdite lundi de couvrir une conférence de presse du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Abou Dhabi, a affirmé un journaliste de la chaîne de télévision qatarie.

Des responsables de l’ambassade d’Iran aux Emirats ont ordonné à l’équipe de la chaîne arabe satellitaire et de celle émettant en anglais, Al-Jazeera English (AJE), de quitter la salle où devait se tenir la conférence de presse, a précisé à l’AFP Mohammad Al-Abdallah.

Un membre de la délégation iranienne a indiqué que la mesure était liée à la décision de l’Iran, le 6 mai, d’interdire l’accès de son Parlement aux journalistes d’Al-Jazira pour avoir, selon lui, insulté le grand ayatollah irakien Ali Sistani.

« Le Parlement iranien a ordonné l’interdiction de traiter avec Al-Jazira en raison de son offense à l’ayatollah Sistani », a dit à l’AFP Navid Behrouz.

Cette décision avait fait suite à la diffusion par la chaîne basée à Doha d’un programme dans lequel un journaliste mettait en cause la légitimité de M. Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite en Irak.

Mercredi, la direction d’Al-Jazira a déploré cette mesure, espérant qu’elle « ne conduira pas jusqu’à nous empêcher de travailler en Iran ».

Al-Jazira avait déjà été au centre d’une controverse autour de la personne de M. Sistani en décembre 2005 quand un invité d’une émission de la chaîne lui avait reproché de soutenir l’intervention militaire américaine en Irak.

Les autorités iraniennes avaient convoqué l’ambassadeur du Qatar pour lui signifier une protestation officielle.

En avril 2005, le gouvernement iranien avait fermé le bureau de la chaîne Al-Jazira à Téhéran, accusée d’avoir incité des éléments subversifs à provoquer des troubles meurtriers dans la ville à forte communauté arabe d’Ahvaz (sud-ouest).

Il avait été rouvert 14 mois plus tard.

M. Ahmadinejad achevait lundi une visite officielle de deux jours aux Emirats arabes unis, la première d’un chef d’Etat iranien dans ce pays arabe du Golfe, allié des Etats-Unis.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous