IranNucléaireMoscou fera démarrer la centrale iranienne de Bushehr début...

Moscou fera démarrer la centrale iranienne de Bushehr début 2008

-

Reuters, Moscou, 26 juillet – La Russie annonce qu’elle a repoussé à début 2008 l’inauguration de la première centrale nucléaire iranienne – en construction à Bushehr, dans le sud-ouest du pays – parce que Téhéran a accumulé des arriérés de paiement dans le cadre de ce projet.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Kisliak, cité par Itar-Tass, a déclaré en Azerbaïdjan que Téhéran demeurait en retard dans les versements dus au titre de la construction de la centrale, en soulignant que ce report ne revêtait aucun caractère politique.

« La mise en activité de la centrale atomique, prévue pour la fin de l’année en cours, sera reportée à 2008 », a dit Kisliak à Bakou, la capitale azerbaïdjanaise.

« La Russie est tout à fait déterminée à mener Bushehr à son terme logique et à lancer la centrale atomique », a-t-il ajouté selon Tass.

Le démarrage de réacteurs nucléaires à Bushehr pourrait provoquer une très vive réaction des Etats-Unis, dont les autorités craignent que le combustible nucléaire russe ne soit mis au service d’un programme nucléaire iranien qu’elles soupçonnent de dissimuler des ambitions militaires.

REPORTS SUCCESSIFS

Moscou a différé à plusieurs reprises l’achèvement de la centrale, qui devait initialement avoir lieu en septembre 2007.

La Russie s’est servie du projet de Bushehr comme d’un moyen de pression dans ses relations avec l’Iran, auquel Moscou a reproché en février de ne pas lui avoir versé des millions de dollars dus au titre de la construction de la centrale. Moscou n’a cependant jamais renoncé à mener le projet à terme.

La société russe Energoprogress, sous contrat avec la compagnie publique Atomstroiexport chargée de construire la centrale, avait estimé mercredi que le projet de Bushehr ne pourrait pas être achevé avant l’automne 2008.

Le contrat représente environ un milliard de dollars pour les compagnies russes.

En mai dernier, le ministre iranien de l’Energie, Parviz Fattah, avait déclaré que les installations de Bushehr seraient inaugurées avant le printemps prochain, en ajoutant que l’Iran lancerait la construction de deux autres centrales.

Les Etats-Unis et leurs alliés européens accusent l’Iran de chercher à se doter d’un arsenal nucléaire sous couvert d’un programme civil et des sanctions ont été votées contre Téhéran à l’Onu.

L’Iran affirme que son programme est uniquement civil et ne vise qu’à produire de l’électricité. Quatrième exportateur mondial de pétrole brut, le pays dit vouloir se doter d’une série de centrales nucléaires d’une capacité de 20.000 mégawatts d’ici 2020, afin de pouvoir exporter davantage de pétrole et de gaz.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous