IranNucléaireCondoleezza Rice tance l'AIEA dans la crise nucléaire iranienne

Condoleezza Rice tance l’AIEA dans la crise nucléaire iranienne

-

Reuters, Shannon, Irlande, 19 septembre – La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice reproche à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de sortir de son registre dans la crise nucléaire iranienne et se prononce pour la poursuite des pressions diplomatiques à l’encontre de Téhéran.

« Nous pensons que la voie diplomatique peut marcher, mais elle marchera à la fois avec des mesures incitatives et en montrant les dents », a-t-elle déclaré, soulignant à nouveau que « toutes les options » restaient envisageables.

Son homologue français Bernard Kouchner avait évoqué dimanche la possibilité d’une « guerre » si Téhéran persistait dans son refus de suspendre son programme d’enrichissement d’uranium. Le chef de la diplomatie française a modéré ses propos, lundi.

Les Etats-Unis, qui prônent l’adoption à brève échéance d’un troisième train de sanctions à l’encontre de la République islamique, se sont montrés très critiques à l’égard de l’accord conclu en août, par lequel l’Iran s’est engagé auprès de l’AIEA à faire la lumière sur des questions soulevées de longue date par son programme nucléaire.

Washington et ses alliés européens reprochent à l’agence de détourner l’attention des exigences du Conseil de sécurité de l’Onu, qui réclame le gel de la production d’uranium enrichi en Iran.

« L’AIEA n’est pas dans le registre de la diplomatie. L’AIEA est une agence technique dotée d’un conseil des gouverneurs dont les Etats-Unis sont membres », a souligné Rice, s’adressant à la presse dans l’avion qui la conduit au Proche-Orient.

« Personne ne peut diminuer ou commencer à réduire les mesures que les iraniens ont été sommés de prendre », a-t-elle insisté.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous