IranNucléaire"Pas d'alternative" à la politique de négociation avec l'Iran...

« Pas d’alternative » à la politique de négociation avec l’Iran (Barnier)

-

AFP, Moscou, 21 janvier – Il n’y a « pas d’alternative » à la politique de négociation pour forcer Téhéran à renoncer à l’arme nucléaire, a estimé vendredi à Moscou le ministre français des Affaires étrangères Michel Barnier, alors que Washington se refuse à exclure un recours à la force contre l’Iran.
« Les Américains sont informés régulièrement de l’état des négociations » menées « en toute transparence et en bonne intelligence avec 22 partenaires européens et avec la Russie » pour faire accepter à Téhéran une suspension à long terme de ses activités relatives au carburant nucléaire, a dit M. Barnier lors d’un point de presse avec son homologue Sergueï Lavrov et les ministres de la Défense des deux pays Michèle Alliot-Marie et Sergueï Ivanov.
« C’est une coopération qui est fragile et nous gardons les yeux grands ouverts. Mais il n’y a pas d’alternative » à la politique de négociations avec l’Iran, a-t-il ajouté.
« Nous informons les Etats-Unis qui ont marqué du scepticisme » face à cette politique, a ajouté M. Barnier, soulignant également qu’il fallait « que l’Iran abandonne l’arme nucléaire ».
Le dossier iranien a été évoqué vendredi lors du Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité réunissant les quatre ministres.
Moscou construit en Iran une centrale nucléaire à Bouchehr (sud), et souhaite poursuivre cette coopération censée être strictement limitée au domaine civil.
La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni mènent depuis la mi-décembre des négociations avec Téhéran pour obtenir un accord à long terme par lequel les Iraniens renonceraient définitivement à toute ambition nucléaire militaire.
L’Iran, qui nie vouloir se doter de l’arme nucléaire, a depuis annoncé la suspension de son programme d’enrichissement d’uranium.
Cette semaine encore, le président américain George W. Bush a indiqué que l’option militaire n’était pas écartée si les Etats-Unis ne parvenaient pas à persuader l’Iran d’abandonner son programme nucléaire militaire supposé.
lpt-sc-meg/nl

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous