IranNucléaireAhmadinejad se félicite du rapport "réaliste" de l'AIEA

Ahmadinejad se félicite du rapport « réaliste » de l’AIEA

-

AFP, Téhéran, 16 novembre – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a salué vendredi le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur la coopération nucléaire de l’Iran et a critiqué les Occidentaux qui fondent leurs politiques sur de « fausses informations ».

« Le rapport (du chef de l’AIEA Mohamed) ElBaradei est relativement réaliste et dans une grande mesure libre de la pression de certaines grandes puissances », a déclaré M. Ahmadinejad, cité par le site de la télévision d’Etat.

« Vous (les pays occidentaux) avez maintenant découvert que les informations, sur la base desquelles vous avez adopté des résolutions, étaient fausses. Maintenant vous devez être courageux et vous avancer en disant +nous avons commis une erreur+ », a encore dit le président iranien.

Il faisait allusion à deux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU imposant des sanctions à l’Iran pour son refus de suspendre l’enrichissement de l’uranium qui peut être utilisé pour produire de l’électricité mais aussi, sous une forme plus sophistiquée, pour fabriquer des bombes nucléaires.

L’AIEA a estimé dans son rapport publié jeudi que l’Iran a fait des « progrès substantiels » pour révéler la nature et l’étendue de son programme nucléaire controversé mais que cela restait insuffisant.

L’agence a insisté sur la nécessité pour Téhéran de lui donner un plus large accès à ses installations en raison du « besoin de restaurer la confiance dans la nature exclusivement pacifique de son programme nucléaire ».

Le rapport s’étend sur la question des centrifugeuses d’enrichissement d’uranium P1 et P2, qui sont au coeur du programme nucléaire iranien, et sur lesquelles l’Iran s’était engagée à faire toute la lumière. L’agence souhaite d’autres vérifications en ce qui concerne leur fonctionnement actuel.

M. Ahmadinejad a estimé que le rapport devrait pousser à un changement d’attitude de la part des Etats-Unis qui cherchent à obtenir les soutiens nécessaires à un nouveau train de sanctions à l’ONU contre l’Iran.

« Il est temps pour le gouvernement américain de corriger son attitude. Nous ne nous attendons pas à de grandes excuses de sa part, mais plutôt à un changement d’attitude », a-t-il dit.

Dans la première réaction de l’Iran la veille, le principal négociateur du programme nucléaire iranien, Saïd Jalili, a jugé que « les accusations sur le fait que les activités nucléaires iraniennes ont un objectif militaire et sont détournées sont fausses, et le rapport en a apporté la preuve ».

Il a ajouté que « la question des centrifugeuses P1 et P2 est close ».

L’Iran a toujours maintenu que son programme nucléaire était uniquement destiné à la production d’électricité, tandis que Washington l’accuse de chercher à fabriquer l’arme atomique.

La Maison Blanche a déploré que « contrairement aux décisions du Conseil de sécurité, l’Iran n’a pas suspendu ses activités d’enrichissement », estimant que le rapport de l’AIEA montrait « malheureusement clairement que l’Iran ne semble pas être intéressé à travailler avec le reste du monde ».

Pour leur part, Londres et Paris ont demandé davantage d’efforts à l’Iran, notamment la suspension de l’enrichissement d’uranium.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous