IranNucléaireLes banques chinoises publiques réduisent leur activité avec l'Iran...

Les banques chinoises publiques réduisent leur activité avec l’Iran (chambre de commerce)

-

AFP, Téhéran, 3 décembre – Les banques chinoises d’Etat ont commencé à réduire leur activité avec l’Iran, en refusant notamment d’accepter des lettres de crédit d’hommes d’affaires iraniens, a dit le chef de la chambre de commerce irano-chinoise.

« Les banques d’Etat chinoises ont refusé d’ouvrir des lettres de crédit pour les hommes d’affaires iraniens depuis la semaine dernière », a dit Asadollah Asgaroladi, cité par le quotidien Etemad lundi.

Si cette information se confirme, ce serait le premier signe que la Chine, qui avait mis jusqu’ici en doute l’utilité de sanctions pour contraindre l’Iran à suspendre ses activités nucléaires, s’est jointe aux mesures prises par les grands établissements bancaires occidentaux.

« Les banques (chinoises) n’ont fourni encore aucune explication à ces restrictions », a ajouté M. Asgaroladi.

Selon lui une délégation de la chambre de commerce se trouve actuellement à Pékin « pour des discussions sur les problèmes bancaires entre les deux pays », et la Banque centrale iranienne « discute avec la partie chinoise pour résoudre cette question ».

Les grandes banques occidentales ont restreint leurs activités avec l’Iran dans l’année écoulée, en partie sous la pression du Trésor américain mais aussi à cause de l’accroissement du risque crédit avec ce pays.

La pression sur ces banques pour éviter de faire des affaires avec l’Iran s’est accrue à l’automne avec l’inscription par les Etats-Unis des plus grandes banques iraniennes sur leur liste d’entités finançant le terrorisme.

La Chine a accepté samedi, lors d’une réunion avec les quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne d’examiner les éléments d’une nouvelle résolution comportant des sanctions contre l’Iran.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous