IranNucléaireNucléaire: nouvelle livraison russe de combustible à l'Iran (officiel)

Nucléaire: nouvelle livraison russe de combustible à l’Iran (officiel)

-

AFP, Téhéran, 28 décembre – La Russie a livré à l’Iran un second chargement de combustible nucléaire destiné à la centrale de Bouchehr (sud), a déclaré un responsable de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), dans des propos rapportés vendredi par l’agence officielle Irna.

« Le second chargement de combustible de la centrale nucléaire de Bouchehr est arrivé vendredi en Iran », a déclaré le vice-président de l’OIEA chargé des centrales nucléaires, Ahmad Fayazbaksh.

Il a précisé que ce second chargement était d’une quantité équivalente au premier chargement livré le 17 décembre.

La Russie doit livrer au total quelque 82 tonnes de combustible nucléaire à l’Iran sur une période de deux mois en huit chargements séparés.

La porte-parole de la société russe Atomstroïexport, Irina Essipova, avait précisé le 20 décembre que la centrale de Bouchehr « ne serait pas lancée avant fin 2008 », une déclaration en contradiction avec les délais évoqués par Téhéran qui espérait un démarrage d’ici deux ou trois mois.

« Les livraisons de combustible vont durer près de deux mois », soit jusqu’à février, avait précisé Mme Essipova.

« Six mois après la fin des livraisons du combustible, nous commencerons des tests avec ce combustible. Lorsque ces tests seront achevés avec succès, nous pourrons alors lancer la centrale », avait-elle expliqué.

La centrale devrait démarrer « d’ici deux à trois mois » à un niveau de 200 mégawatts et atteindre ensuite son plafond de 1.000 Mgw dans les neuf mois qui suivent, avait déclaré pour sa part Mohammad Saïdi, vice-président de l’OIEA chargé des affaires internationales.

La construction de la centrale – un projet que la Russie a repris à l’Allemand Siemens en 1994 – a été retardé à de multiples reprises sur fond de tensions autour du programme nucléaire iranien, les Occidentaux craignant qu’il ne dissimule un projet militaire.

La mise en service de la centrale, convenue in fine pour l’automne 2007, a depuis été repoussée à 2008, les Russes ayant invoqué des problèmes de financement du côté iranien, démentis par Téhéran.

Finalement, la Russie et l’Iran ont annoncé début décembre avoir réglé ces problèmes et un calendrier pour l’achèvement de Bouchehr.

Après la livraison du premier chargement de combustible, la Russie avait estimé que l’Iran n’avait plus besoin de poursuivre l’enrichissement d’uranium, un message repris le même jour par le président américain George W. Bush.
Mais Téhéran a tout de suite rejeté cette demande.

Le chef de l’OIEA, Gholam Reza Aghazadeh, avait expliqué que l’Iran entendait poursuivre ses activités d’enrichissement notamment pour produire du combustible pour la centrale nucléaire de Darkhoyen (sud-ouest) de 360 mégawatts, de construction locale.

L’Iran refuse de suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium malgré deux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU exigeant une suspension de ses activités nucléaires sensibles.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous