IranNucléaireUne autre résolution pour l'Iran

Une autre résolution pour l’Iran

-

Éditorial

Un projet même faible du Conseil de sécurité vaut mieux que rien

The Washington Post, 26 janvier – Après que les agences de renseignement américaines aient annoncé le mois dernier que l’Iran avait suspendu un programme secret d’armes nucléaire, il semblait possible que l’impact principal devait détruire la campagne diplomatique de l’administration de Bush pour arrêter l’accélération par Téhéran de ses activités – seulement civile nominalement – d’enrichissement d’uranium. C’est pourquoi, l’annonce cette semaine d’un accord entre les Etats-Unis, les quatre autres membres permanents du Conseil de Sécurité l’ONU et l’Allemagne sur une nouvelle résolution de sanctions était importante. Les sanctions dans ce projet sont faibles : une extension des restrictions de voyage de quelques hauts responsables iraniens et un mandat pour contrôler des transactions des banques iraniennes en sont les principaux éléments. Mais l’adoption de la résolution pourrait dans les semaines à venir envoyer à l’Iran le message que la coalition internationale contre son programme nucléaire reste intacte et que la pression pour qu’il respecte l’ordre de l’ONU de suspendre l’enrichissement d’uranium continuera.

L’Iran a méprisé cet ordre pendant plus de 18 mois, il a même construit rapidement une installation d’enrichissement capable de produire de la matière première pour une bombe dans environ un an. Mais la bonne nouvelle c’est que les sanctions adoptées dans les deux résolutions précédentes du Conseil de sécurité renforcées par des mesures unilatérales du Trésor américain semblent avoir un impact. Les biens de consommation importés se font plus rares et plus chers dans des villes iraniennes; grâce en partie au désinvestissement causé par les sanctions, une pénurie de gaz naturel a intensifié une bataille entre le président Mahmoud Ahmadinejad et le parlement. Il y a une chance convenable que les électeurs iraniens sanctionnent la faction radicale de M. Ahmadinejad aux élections législatives de mars.

Rien de cela ne signifie que l’Iran suspendra bientôt son travail nucléaire ou même livrera, dans la coopération promise à l’Agence internationale de l’énergie atomique, des éclaircissements sur les questions sans réponse de son programme. Mais cela suggère vraiment que si elles sont soutenues et renforcées, les sanctions pourront finalement forcer le régime à choisir entre une capacité nucléaire militaire et une économie viable. Le rapport des agences de renseignement américaines conclut que l’Iran serait guidé par « une approche coût bénéfices » dans la décision de son programme nucléaire. Nous pouvons seulement espérer que cette évaluation soit correcte – et que le Conseil de sécurité assurera que les dépenses soient rendues évidentes.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous