IranNucléaireL'Iran prêt à ouvrir des négociations avec l'UE sur...

L’Iran prêt à ouvrir des négociations avec l’UE sur son programme nucléaire, selon Manouchehr Mottak

-

The Associated Press, 9 mars – Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a déclaré dimanche que Téhéran est prêt à ouvrir des négociations avec l’Union européenne sur son programme nucléaire -si celles-ci débouchent sur des résultats concrets.

Les propos du ministre intervenaient quelques jours après que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait semblé exclure toute négociation avec l’Union européenne, affirmant que cette question ne saurait être traitée que dans le cadre de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

« Nous avons toujours soutenu les négociations qui ont un but », a déclaré M. Mottaki dimanche lors d’une conférence sur le nucléaire iranien, répondant à une question sur la volonté de l’Iran de négocier avec le Haut représentant pour la politique étrangère de l’UE, Javier Solana.

M. Mottaki a cependant précisé que les négociations pourraient porter sur n’importe quel sujet, dont des faits reprochés aux puissances occidentales: « l’expansionnisme, l’invasion et l’occupation ».

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté lundi dernier une troisième série de sanctions contre l’Iran pour son refus de suspendre son programme nucléaire.

Les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Chine et la Russie, qui sont très impliqués dans le dossier, ont cependant promis à Téhéran d’améliorer une série de mesures incitatives déjà proposées en 2006 en échange de la suspension du programme nucléaire, mais que l’Iran avait refusé à l’époque.

Revenant sur les nouvelles sanctions adoptées contre l’Iran, M. Mottaki a déclaré dimanche qu’elles n’avaient aucune justification « technique ou légale », et qu’elles discréditaient le Conseil de sécurité.

La résolution du Conseil de sécurité introduit pour la première fois un embargo commercial sur les produits ayant un usage à la fois civil et militaire. Elle autorise également l’inspection de marchandises à destination et en provenance de l’Iran suspectes de contenir des équipements illégaux, et étend la listes des personnes et entreprises dont les avoirs devront être gelés.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous