IranNucléaireNouvelles sanctions contre l'Iran: "pas d'actualité" pour Moscou

Nouvelles sanctions contre l’Iran: « pas d’actualité » pour Moscou

-

AFP, Moscou, 8 avril – Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé mardi que de nouvelles sanctions internationales contre Téhéran n’étaient « pas d’actualité » alors que Washington vient de brandir cette menace contre l’Iran.

« Ce n’est pas d’actualité », a déclaré M. Lavrov, interrogé par la radio russe Echo de Moscou.

« La résolution (de l’ONU) prévoit que l’Iran a 90 jours pour répondre et ce délai n’a pas encore expiré. Nous allons attendre la réponse de l’Iran. Je ne pense pas qu’elle plaira à tout le monde », a ajouté M. Lavrov.

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté début mars une résolution qui donne trois mois à l’Iran pour suspendre l’enrichissement d’uranium et le retraitement, avant d’envisager un nouveau train de sanctions.

La Maison Blanche a menacé mardi l’Iran d’un isolement croissant et de nouvelles sanctions face à son refus de céder aux pressions internationales sur son programme nucléaire, avec l’annonce par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad de l’installation prochaine de 6.000 nouvelles centrifugeuses.

Interrogé sur la différence d’approche entre la Russie et les Etats-Unis, le chef de la diplomatie russe a estimé que son pays prônait exclusivement une « règlement par la négociation », alors que Washington fait une « nuance » en n’excluant aucune « variante », en référence aux scénarios militaires.

« Nous n’imaginons même pas d’autres variantes. Mais si la force (militaire) est utilisée, alors un tas de problèmes au Proche-Orient deviendront insupportables et les tentatives de règlement seront définitivement ruinées », a expliqué M. Lavrov.

Avec Washington, Paris a également évoqué mardi l’éventualité de « renforcer » les sanctions contre l’Iran.

Les six grandes puissances impliquées dans les négociations sur le programme nucléaire iranien (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne, Allemagne) doivent se réunir à nouveau à la mi-avril pour discuter de leur stratégie face à Téhéran.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous