IranNucléaireLe G8 demande à l'Iran de suspendre l'enrichissement d'uranium

Le G8 demande à l’Iran de suspendre l’enrichissement d’uranium

-

Les ministres des huit nations industrialisées – Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Russie – ont "enjoint avec force" l’Iran à coopérer avec l’AIEA, l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Réunis dans l’ancienne capitale impériale de Kyoto (centre-ouest), ils se sont mis d’accord sur une politique de "dialogue et pressions" à l’égard de Téhéran, a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères, Masahiko Komura.
 
"Nous, le G8, allons appeler l’Iran à coopérer avec la communauté internationale", a dit M. Komura aux journalistes.
 
Intervenant à la prière du vendredi de Téhéran, l’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani a dénoncé ce qu’il a appelé le double langage des grandes puissances en affirmant qu’il était voué à l’échec.
 
"Aujourd’hui au Japon, les membres du groupe G8 ont encore adopté une résolution pour appliquer une politique d’encouragement et de punition. Ce genre de double langage ne vous profite pas et ne profite pas au règlement du problème" nucléaire, a-t-il déclaré dans un discours retransmis en direct par la radio d’Etat.

"Vous êtes trop petits pour utiliser ce genre de langage. L’Iran est un grand pays (avec lequel) il faut seulement utiliser le langage du dialogue et de la négociation", a-t-il ajouté.

L’Iran tient tête au Conseil de sécurité de l’ONU et refuse de renoncer à ses activités d’enrichissement d’uranium que les Occidentaux soupçonnent d’alimenter un programme secret de fabrication de l’arme atomique.

Téhéran affirme que son programme nucléaire est mené à des fins uniquement pacifiques.

Les pays du G8 ont également appelé l’Iran à "agir de façon plus responsable et constructive dans la région, en particulier dans le contexte du processus de paix au Proche-Orient et de la stabilité de l’Irak et de l’Afghanistan", selon la déclaration conjointe adoptée à l’issue de la réunion de Kyoto.

 
 

7,062FansJ'aime
1,188SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Les serveurs de la présidence iranienne sont pris en charge par des dissidents, ce qui met en évidence les vulnérabilités du régime

Lors d'une importante faille de sécurité, le site web officiel de la présidence iranienne a été pris en charge...

Terrorisme iranien : le chantage permanent aux otages (NDH)

Après la libération du diplomate du régime iranien Assadollah Assadi, condamné à 20 an de réclusion pour son projet...

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du régime des mollahs iraniens s’est rendu à l’exposition de livre...

Libération du chef du réseau du terrorisme iranien en Europe, la Résistance iranienne condamne la honteuse rançon au terrorisme d’Etat

Le 25mai, le diplomate-terroriste iranien incarcéré en Belgique, Assadollah Assadi, condamné à 20 ans par la justice belge pour...

Iran : l’illusion d’un retour à la monarchie

Reza Pahlavi et ses partisans croient-il vraiment que son statut de fils d’un dictateur déchu lui confère une légitimité...

Iran – Appel d’une centaine d’anciens leaders du monde pour inscrire les Gardiens de la révolution sur la liste des terroristes

Une centaine d'anciens présidents et Premier ministres d'Europe, des USA, Royaume-Uni, Canada appellent à considérer les Gardiens de la...

Doit lire

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du...

Le régime iranien prévoit de vendre les îles de Kish et Qeshm pour « assurer les pensions des retraités

Sajjad Paddam, directeur général de l'assurance sociale au ministère...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous