IranNucléaireLe G8 demande à l'Iran de suspendre l'enrichissement d'uranium

Le G8 demande à l’Iran de suspendre l’enrichissement d’uranium

-

Les ministres des huit nations industrialisées – Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Russie – ont "enjoint avec force" l’Iran à coopérer avec l’AIEA, l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Réunis dans l’ancienne capitale impériale de Kyoto (centre-ouest), ils se sont mis d’accord sur une politique de "dialogue et pressions" à l’égard de Téhéran, a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères, Masahiko Komura.
 
"Nous, le G8, allons appeler l’Iran à coopérer avec la communauté internationale", a dit M. Komura aux journalistes.
 
Intervenant à la prière du vendredi de Téhéran, l’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani a dénoncé ce qu’il a appelé le double langage des grandes puissances en affirmant qu’il était voué à l’échec.
 
"Aujourd’hui au Japon, les membres du groupe G8 ont encore adopté une résolution pour appliquer une politique d’encouragement et de punition. Ce genre de double langage ne vous profite pas et ne profite pas au règlement du problème" nucléaire, a-t-il déclaré dans un discours retransmis en direct par la radio d’Etat.

"Vous êtes trop petits pour utiliser ce genre de langage. L’Iran est un grand pays (avec lequel) il faut seulement utiliser le langage du dialogue et de la négociation", a-t-il ajouté.

L’Iran tient tête au Conseil de sécurité de l’ONU et refuse de renoncer à ses activités d’enrichissement d’uranium que les Occidentaux soupçonnent d’alimenter un programme secret de fabrication de l’arme atomique.

Téhéran affirme que son programme nucléaire est mené à des fins uniquement pacifiques.

Les pays du G8 ont également appelé l’Iran à "agir de façon plus responsable et constructive dans la région, en particulier dans le contexte du processus de paix au Proche-Orient et de la stabilité de l’Irak et de l’Afghanistan", selon la déclaration conjointe adoptée à l’issue de la réunion de Kyoto.

 
 

7,062FansLike
1,173FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Les démissions et les renvois signalent le désespoir de Téhéran face aux manifestations

Mercredi 22 décembre, le ministre de l'Intérieur du régime iranien, Ahmad Vahidi, a annoncé que Mohammad-Tayyeb Sahraei avait été...

Les disparitions forcées, outil du régime iranien pour répandre la terreur

L'Iran est un pays gouverné par le régime autoritaire des mollahs. Il souffre de décennies de violations des droits...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous