IranNucléaireNucléaire: L'Iran répondra ce vendredi à l'offre des grandes...

Nucléaire: L’Iran répondra ce vendredi à l’offre des grandes puissances (Jalili)

-

M. Jalili a fait cette déclaration par téléphone au chef de la diplomatie de l’Union européenne, Javier Solana, qui avait présenté mi-juin cette offre à l’Iran, selon la télévision.
 
"La République islamique a préparé et présenté une réponse à la lettre des six pays avec une vue constructive et créative et en mettant l’accent sur les points communs", a déclaré M. Jalili, selon la même source.

"Sur cette base, la réponse de la République islamique à la lettre des ministres des Affaires étrangères des six pays sera remise aujourd’hui", a-t-il ajouté.

Le groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU -Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne Russie- et l’Allemagne) ont présenté le 14 juin à l’Iran, par l’intermédiaire de M. Solana, une offre renouvelée de coopération, en échange d’une suspension de son enrichissement d’uranium.

Les pays occidentaux redoutent en effet que le programme nucléaire de l’Iran ne cache un volet militaire, ce que Téhéran a toujours démenti.
 
M. Jalili n’a pas donné davantage de précisions sur le contenu de la réponse iranienne et n’a pas révélé s’il s’agissait d’un simple "oui" ou "non" ou si elle contenait quelque chose de plus vague.

Il a aussi indiqué que les deux parties étaient convenues de nouveaux pourparlers d’ici la fin du mois actuel de Tir, qui selon le calendrier iranien se termine dans deux semaines, sans donner plus de précisions.

Dans leur offre, les grandes puissances "reconnaissent le droit de l’Iran à développer la recherche, la production et l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques" et proposent d’aider ce pays à se doter des technologies "les plus modernes" dans ce domaine et de garantir son approvisionnement en combustible nucléaire.

Mais cette offre rappelle aussi que l’Iran doit se plier aux quatre résolutions du Conseil de sécurité -dont trois assorties de sanctions- exigeant la suspension de l’enrichissement et une plus grande coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Celle-ci s’est récemment alarmée du refus iranien de l’éclairer sur des aspects potentiellement militaires de son programme nucléaire.

L’Iran a considéré jusqu’à présent la suspension de l’enrichissement d’uranium comme une "ligne rouge" qu’il ne peut franchir, alors que les grandes puissances en font la condition expresse de toute discussion sur leur offre de coopération.

Cependant, de récentes déclarations de responsables iraniens ont été récemment interprétées comme un adoucissement de la position de Téhéran sur le dossier nucléaire.

 
 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous