IranNucléaireIran: deux sites nucléaires secrets à Téhéran, affirment les...

Iran: deux sites nucléaires secrets à Téhéran, affirment les Moudjahidine du peuple

-

ImageAFP – L’Iran disposerait de deux sites secrets à Téhéran et dans ses environs, participant à la fabrication d’ogives nucléaires, ont indiqué jeudi à Paris les Moudjahidine du peuple, mouvement d’opposition qui avait été le premier en 2002 à révéler le programme nucléaire iranien.

"Les sources de la Résistance ont réussi à découvrir deux centres travaillant directement dans l’armement nucléaire et qui étaient jusqu’alors tenus secrets", a déclaré un responsable des Moudjahidine, Mehdi Abrihamtchi, lors d’une conférence de presse.

Il a précisé que son mouvement avait informé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de cette découverte faite "tout récemment".

Les Moudjahidine du peuple sont considérés comme le principal mouvement d’opposition à l’extérieur du régime islamique, et n’ont pas de lien avec l’opposition interne qui s’est développée depuis l’élection présidentielle du 12 juin.

Il s’agit de lieux de "recherche et de fabrication" participant à la "fabrication des ogives nucléaires du régime des mollahs", a dit M. Abrihamtchi.

Les activités autour des systèmes d’explosion de la bombe atomique, a-t-il détaillé, se trouvent au "Centre de recherche de la technologie de l’explosion et de l’impact lié au ministère de la Défense, connu au sein du régime sous le sigle de MEFTAZ".

Ce Centre possèderait un QG central et plusieurs filiales à Téhéran et dans ses environs. Il compterait une unité de recherches, une unité de fabrication et une unité d’essai, selon ces révélations.

Le Commandement central se trouverait dans un immeuble de cinq étages dans le quartier de Téhéran-Pars, à l’est de la capitale. Le bâtiment a été acquis au nom d’un employé du centre pour maintenir secrète son appartenance au ministère de la Défense, selon les Moudjahidine.

Le deuxième site où, selon les Moudjahidine, se fabriquerait une partie de l’arme nucléaire est également situé à l’est de Téhéran, en bordure de la rivière Jajroud et près du village de Sanjarian.

D’une superficie de près de 3.000 m2, il est dissimulé par de très hauts murs en béton et dispose de tunnels pouvant conduire sous une colline environnante, selon le mouvement d’opposition.

"Dans ce site, on fabrique des pièces et des unités nécessaires aux essais, aux moyens de technologies avancées. Des appareils pour le découpage au laser sont utilisés pour travailler les pièces", a affirmé M. Abrihamtchi.

Les matières explosives produites sont mises à l’essai dans site militaire connu pour la production d’explosifs conventionnels à Parchine, au sud-est de Téhéran. Il est utilisé comme "couverture pour les essais d’explosions en relation avec des armes non conventionnelles", a-t-il ajouté.

Les grandes puissances soupçonnent depuis 2002 l’Iran de vouloir se doter de l’arme nucléaire sous couvert d’un programme civil, ce que Téhéran nie farouchement, proclamant son droit à enrichir de l’uranium à des fins pacifiques.
ao/hr/thm
AFP-24 septembre 2009

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous