IranIran (actualité)L'ONU pressée de nommer un émissaire sur les droits...

L’ONU pressée de nommer un émissaire sur les droits de l’homme en Iran

-

ImageAFP: Deux organisations de défense des droits de l’homme ont exhorté lundi l’Assemblée générale des Nations unies de désigner un émissaire spécial pour enquêter sur les violations des droits de l’homme en Iran depuis l’élection présidentielle controversée du 12 juin.

Les deux groupes, l’International Campaign for Human Rights in Iran et l’organisation basée à New York Human Rights Watch (HRW), ont affirmé que les 192 Etats membres de l’ONU devraient saisir l’occasion de la présence à l’Assemblée générale du président iranien Mahmoud Ahmadinejad cette semaine pour demander des comptes sur les violences commises par les autorités en Iran depuis sa réélection disputée.

Ils ont cité "l’usage illégal de la force létale à l’encontre de manifestants pacifiques, des placements longue durée à l’isolement et des confessions obtenues par la violence", ainsi que "de nombreuses allégations de torture et de viols de détenus".

"Malgré l’emprise de plus en plus forte du gouvernement et son recours à la violence, des membres responsables de la société civile iranienne et de la communauté religieuse continuent à demander aux autorités le respect des droits fondamentaux" avec courage, a affirmé Hadi Ghaemi, président de l’International Campaign.

"Les Etats membres des Nations unies devraient rendre hommage au courage des citoyens iraniens en nommant un envoyé spécial", a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

Steve Crawshaw, de HRW, a affirmé pour sa part qu’il était "extrêmement important que l’Assemblée générale prenne pleinement conscience de la crise qui s’aggrave et des violences qui empirent en Iran".

Les deux groupes ont souligné qu’aucune organisation de défense des droits de l’homme indépendante n’était autorisée à opérer en Iran et que leurs homologues iraniennes ont été fermées ou soumises à des menaces et intimidations.

M. Ghaemi a affirmé que depuis les élections qui ont accordé une victoire controversée à M. Ahmadinejad, plus de 4.000 partisans de l’opposition ont été arrêtés, et près de 400 sont toujours détenus.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous