IranNucléaireRussie et Iran signeront le 26 l'accord sur le...

Russie et Iran signeront le 26 l’accord sur le combustible, confirme Téhéran

-

AFP, Téhéran, 17 février – L’Iran signera le 26 février un accord avec la Russie crucial pour la mise en marche de sa première centrale nucléaire civile, a indiqué jeudi un responsable nucléaire iranien cité par la télévision d’Etat.
« L’accord d’approvisionnement en combustible de la centrale de Bouchehr par la Russie sera signé le 26 février », a déclaré un chef adjoint de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, Asadollah Sabouri.
L’Agence russe de l’énergie atomique Rosatom, citée par l’agence Ria Novosti, a fait une annonce semblable.
L’accord stipulera l’obligation faite à l’Iran de retourner à la Russie le combustible une fois qu’il aura servi, a ajouté Asadollah Sabouri.
« Selon cet accord, la Russie approvisionnera la centrale de Bouchehr en combustible pendant les dix prochaines années », a-t-il dit.
La première livraison d’uranium est prévue par avion trois mois après la signature de l’accord, a-t-il dit.
Les Russes construisent actuellement à Bouchehr la première centrale nucléaire iranienne. L’entrée en service, désormais prévue en 2006, a été retardée en particulier par le désaccord entre Iraniens et Russes sur le combustible.
Sous la pression américaine en particulier, Moscou a exigé que le combustible retourne en Russie pour garantir qu’il ne soit pas détourné à des fins militaires.
Téhéran a accepté, mais l’accord a continué à traîner à cause de différends techniques et sur la prise en charge financière du coût du rapatriement. La République islamique s’est aussi retrouvée au même moment en butte à la suspicion internationale que ses activités nucléaires civiles ne dissimulent un plan pour se doter de la bombe atomique.
L’accord sera signé à l’occasion de la visite du directeur de l’Agence fédérale russe pour l’énergie atomique, Alexandre Roumiantsev, maintes fois annoncée et reportée.
Rosatom avait préalablement annoncé ce déplacement. Elle avait précisé que M. Roumiantsev visiterait Bouchehr. Elle avait aussi dit que les livraisons d’uranium étaient prévues 6 mois avant la mise en route du réacteur, vers le début de 2006.
La date de l’entrée en service « sera fixée » lors de la visite, a indiqué le 13 février le vice-président de l’organisation iranienne de l’énergie atomique, Mohammad Saïdi, cité par l’agence officielle Irna.
En outre, « nous déciderons si la seconde tranche (iranienne) sera construite à Bouchehr ou ailleurs », a dit M. Saïdi.
Selon lui, les études techniques pour cette seconde tranche se sont achevées il y a six mois. « Nous sommes prêts à engager la discussion » avec les Russes sur l’attribution du contrat », a-t-il dit, « la partie russe s’est dite prête à construire la seconde centrale et nous espérons que, lors de cette visite, nous parviendrons à un résultat sur la date de construction de cette unité ».
Moscou s’est constamment dite prête à étendre la collaboration nucléaire avec Téhéran, rejetant les inquiétudes de Washington.

7,062FansLike
1,179FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous