IranNucléairePas de discussion possible si l'UE veut l'arrêt de...

Pas de discussion possible si l’UE veut l’arrêt de l’enrichissement (Iran)

-

AFP Téhéran, 14 avril – Aucune discussion n’est possible si l’Europe réclame de l’Iran qu’il renonce à l’enrichissement de l’uranium, mais une solution reste envisageable dans les tractations nucléaires en cours, a déclaré jeudi le chef des négociateurs iraniens Cyrus Nasseri au quotidien gouvernemental Iran.
« Il est clair pour les Européens que l’arrêt de l’enrichissement ne peut être la base des discussions et signifierait la fin des négociations », a-t-il dit en réponse à une question sur un consensus entre Européens et Américains pour que la République islamique renonce à l’enrichissement.
« Les Européens essaient de nous convaincre qu’il n’y pas d’accord secret avec les Américains », a-t-il dit, « mais nous avons des doutes ».
Cependant « les deux parties ont accepté une base de travail » lors de leur dernière rencontre fin mars, et « les négociations se trouvent aujourd’hui sur une voie qui peut aboutir à une solution », a-t-il dit.
« L’Europe est disposée à trouver une solution rationnelle et réciproque et la base d’une telle solution n’est pas l’arrêt de l’enrichissement », a-t-il déclaré.
Un renoncement permanent de l’Iran à l’enrichissement représente pour les Européens la meilleure garantie que ses activités nucléaires civiles ne dérivent pas vers le militaire, et l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne négocient depuis décembre avec la République islamique pour obtenir un tel renoncement.
L’Iran assure qu’il compte enrichir l’uranium pour approvisionner ses futures centrales nucléaires en combustible. Mais la communauté internationale s’inquiète qu’il ne se serve de l’uranium, en l’enrichissant davantage, pour confectionner la bombe atomique.
L’Iran a accepté fin 2004 de suspendre toutes ses activités d’enrichissement, le temps de négocier des contreparties technologiques, commerciales et politiques avec l’Europe. Mais il a refusé jusqu’alors d’entendre parler d’un renoncement définitif.
La Maison blanche a redit mercredi soutenir les efforts diplomatiques des Européens pour « obtenir que l’Iran abandonne ses ambitions nucléaires militaires ». Mais, a dit le porte-parole du département d’Etat Richard Boucher, « la position des Etats-Unis et, je crois, de nombreux autres membres de la communauté internationale continue d’être que la suspension de l’enrichissement doit devenir permanente ».
M. Nasseri a de nouveau refusé de divulguer le contenu d’une proposition iranienne faite aux Européens: « Tout ce que je peux dire, c’est qu’il s’agit d’un plan à suffisamment long terme (…) pour accorder à l’Iran le temps de renforcer la confiance des Européens ».
Selon M. Nasseri, « la situation régionale est favorable à une solution. L’Occident et l’Europe connaissent l’influence de l’Iran dans la région et dans la situation sensible actuelle personne n’a envie d’une confrontation avec l’Iran ».
Les experts nucléaires doivent reprendre leurs discussions le 19 avril à Genève, puis le comité de pilotage, qui chapeaute les négociations, se réunira le 29 avril à Londres, a dit M. Nasseri.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous