IranNucléairePétrole: la Corée réfléchit à une offre de Téhéran...

Pétrole: la Corée réfléchit à une offre de Téhéran sur le transport du brut

-

AFP: Séoul réfléchit à la proposition de Téhéran d’acheminer du brut iranien grâce à des pétroliers iraniens, a indiqué vendredi une porte-parole du gouvernement, ce qui lui permettrait de contourner l’embargo européen et de reprendre ses importations.

« C’est une option », a déclaré à l’AFP une porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères. « Le gouvernement discute de cette proposition avec les raffineries (sud-coréennes) et les autorités iraniennes », a-t-elle ajouté.

Séoul a cessé ses importations de pétrole d’Iran à partir du 1er juillet, en raison des sanctions mises en oeuvre par l’Union européenne pour forcer Téhéran à abandonner son programme nucléaire.

Les importations ont été suspendues car l’Union européenne interdit désormais aux entreprises européennes d’assurer les pétroliers transportant du brut iranien où que ce soit dans le monde. La Corée du Sud, comme beaucoup de pays, dépend des compagnies européennes pour ce type d’assurance.

En 2011, les importations de brut iranien représentaient 9,4% des importations totale de brut pour la Corée du Sud, soit 87,2 millions de barils. Le pays importe tout son pétrole et avait affirmé en janvier qu’il ne pouvait pas se permettre de perdre cet important approvisionnement.

Un haut responsable gouvernemental, cité par le quotidien Chosun Ilbo sous couvert d’anonymat, a affirmé que Séoul était parvenu à « un début de décision » allant dans le sens d’un accord avec la proposition de Téhéran.

Selon cet accord, l’Iran fournirait une couverture d’assurance pour un milliard de dollars US (820 millions d’euros) pour les pétroliers, a ajouté le quotidien.

La semaine dernière, un groupe de responsables sud-coréens, du gouvernement et de l’industrie pétrolière, se sont rendus en Iran pour discuter de sa proposition, a indiqué le ministère d’Economie à l’AFP.

Fin juin, l’Iran avait menacé Séoul de cesser d’importer des produits sud-coréens s’il suspendait ses achats de pétrole iranien.

L’Iran est le troisième partenaire commercial de la Corée du Sud au Moyen-Orient. Les exportations sud-coréennes vers l’Iran s’élevaient à 6,07 milliards USD en 2011, et à 2,9 mds USD sur les cinq premiers mois de 2012, en hausse de 40% sur un an.

 

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous