IranNucléaireLe chef de l'AIEA pessimiste sur les entretiens de...

Le chef de l’AIEA pessimiste sur les entretiens de vendredi avec l’Iran

-

AFP, 22 aout – Le chef de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA) a déclaré mercredi qu’il ne nourrissait pas de grands espoirs quant aux résultats de la réunion de vendredi avec l’Iran sur son programme nucléaire.

« Je ne peux pas dire pour le moment que je suis optimiste sur le résultat de la prochaine réunion », a déclaré à l’AFP Yukiya Amano, chef de l’AIEA, durant une visite à Helsinki.

Les entretiens de vendredi visent à résoudre des questions importantes liées au programme nucléaire iranien et à parvenir à « une approche structurée » sur un accord clarifiant les accusations dont l’Iran est l’objet au sujet de recherches présumées sur la fabrication d’armes nucléaires.

« (Nous) avons déployé un maximum d’efforts dans un esprit constructif pour travailler à la conclusion d’un accord entre l’Iran et l’AIEA mais nous ne sommes pas encore parvenus à un accord », a-t-il précisé aux journalistes.

« Il n’y a pas de signe que cette situation changera dans un proche avenir » a-t-il ajouté, soulignant que « le niveau de coopération de l’Iran est insuffisant ».

L’inspecteur en chef de l’AIEA Herman Nackaerts et le directeur général adjoint de l’agence Rafael Grossi doivent participer aux entretiens qui se tiendront à la mission iranienne auprès de l’AIEA à Vienne.

En juin, l’AIEA et l’Iran ne sont pas parvenus à un accord garantissant un meilleur accès des inspecteurs au programme nucléaire iranien.

Téhéran soutient toujours que son programme nucléaire a des fins exclusivement civiles.

M. Amano a indiqué que des images satellitaires du site militaire iranien de Parchin laissaient penser que Téhéran tentait de bloquer le contrôle du site.

« Tant que nous n’avons pas accès au site, nous ne pouvons rien dire de sûr mais les images satellitaires nous font penser que l’Iran déplace des terrains, détruit des batiments, utilise de l’eau, enlève des clôtures, modifie le paysage, etc », a-t-il souligné.

« Nous pensons que tout ceci peut entraver les opérations de contrôle », a-t-il poursuivi.

« Nous n’affirmons pas que l’Iran dispose d’armes nuclaires…(mais) en raison des informations dont nous disposons qui indiquent des activités pouvant avoir une dimension militaire, nous aimerions que l’Iran nous apporte des éclaircissements sur ces activités » a-t-il conclu.

 

 

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous