IranIran (actualité)Ban Ki-moon participera au sommet des non-alignés à Téhéran...

Ban Ki-moon participera au sommet des non-alignés à Téhéran (ONU)

-

AFP, 22 aout – Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon participera au prochain sommet des pays non-alignés programmé les 30 et 31 août à Téhéran, malgré les fortes réserves exprimées par Washington, a annoncé mercredi son porte-parole.

M. Ban « viendra (y) transmettre les inquiétudes profondes et les attentes de la communauté internationale » sur le programme nucléaire iranien, le terrorisme et la guerre en Syrie, a précisé le porte-parole de M. Ban, Martin Nesirky.

Ce dernier a ajouté que Ban Ki-moon « discuterait franchement » de la crise en Syrie et estimait que l’Iran devait faire partie de la solution à ce conflit.

« En se rendant à Téhéran, il (M. Ban) exprime les inquiétudes internationales de façon bien plus claire », a encore souligné M. Nesirky.

L’agence officielle iranienne IRNA avait annoncé le 5 août que M. Ban avait accepté une invitation à se rendre au sommet du Mouvement des non-alignés, mais l’ONU n’avait jusque-là pas confirmé cette annonce.

Comme elle l’avait déjà fait le 16 août, la porte-parole du département d’Etat américain Victoria Nuland a bien pris soin mercredi de ne pas critiquer explicitement le voyage de M. Ban à Téhéran, se contentant de dénoncer l’Iran, comme « un pays qui viole toutes sortes de règles de l’ONU et qui a été une force déstabilisatrice ».

« Nous espérons que ceux qui ont choisi de s’y rendre (à Téhéran), y compris le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, seront très fermes avec les Iraniens qu’ils verront quant à leurs obligations internationales », a déclaré Mme Nuland. « Maintenant qu’il a décidé d’y aller, il doit en profiter pour dire directement aux dirigeants iraniens quelles sont les inquiétudes de la communauté internationale », notamment sur le programme nucléaire de Téhéran, a-t-elle ajouté.

D’après des diplomates à l’ONU, l’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, Susan Rice, aurait conseillé à M. Ban de ne pas se rendre à Téhéran. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait explicitement demandé à M. Ban de ne pas se rendre à ce sommet, parlant de « grosse erreur ».

Créé pendant la Guerre froide, le Mouvement des non-alignés compte 120 pays considérant ne faire partie d’aucun grand bloc ou alliance militaire.

« C’est une organisation internationale majeure et M. Ban n’a pas d’autre choix que d’assister à un événement de cette importance », a estimé un diplomate à l’ONU.

L’Iran est dans le collimateur des Etats-Unis et des Européens pour son programme nucléaire controversé et son soutien au régime syrien. « Beaucoup de dirigeants qui seront à ce sommet partagent les mêmes inquiétudes sur l’Iran, mais cela ne les empêchera pas de venir », a encore dit le diplomate.

 

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous