NewsResistanceL'opposition iranienne demande un non-lieu à des juges français

L’opposition iranienne demande un non-lieu à des juges français

-

ImageReuters: Les opposants iraniens poursuivis depuis 2003 en France dans une procédure judiciaire pour terrorisme ont déposé officiellement jeudi une demande de non-lieu auprès des juges d’instruction chargés de l’affaire, apprend-on de source judiciaire.

Maryam Radjavi, dirigeante de l’Organisation des moudjahidine du peuple iranien (OMPI), et 23 autres responsables mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" s’appuient sur la décision récente de l’Union européenne de rayer cette entité de sa liste recensant les organisations qualifiées de "terroristes".

 
Elle mentionne aussi un livre du journaliste Jean-Claude Maurice qui assure avoir assisté en 2003 à une rencontre en avril 2003 entre Dominique de Villepin, alors ministre des Affaires étrangères, et son homologue iranien.

A en croire ce journaliste, un accord aurait été passé à cette occasion par lequel Paris promettait de s’en prendre à l’opposition iranienne (…).

Jeudi, le Quai d’Orsay s’est refusé à commenter la demande de non-lieu mais a rappelé que la France avait déposé un pourvoi contre la décision de justice européenne rayant l’OMPI de la liste des organisations terroristes.

L’instruction judiciaire a été ouverte en 2001 et le 17 juin 2003 à Auvers-sur-Oise (Oise), siège de l’OMPI en Europe depuis les années 1980, une opération impliquant plusieurs milliers de policiers avait été déclenchée, amenant finalement l’incarcération de onze personnes, dont Maryam Radjavi.

Cette opération avait provoqué des manifestations dans le monde entier et l’immolation par le feu de plusieurs militants de l’OMPI, jusqu’à la remise en liberté des suspects le 3 juillet 2003.

La défense affirme que l’information judiciaire n’a apporté aucun élément depuis lors à l’appui des accusations de terrorisme.

Reuters, 20 mars 2009

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous