NewsSur le filArrestations d’agents iraniens combattants les forces américaines à Nadjaf

Arrestations d’agents iraniens combattants les forces américaines à Nadjaf

-

Iran Focus

Bagdad, 26 août – La police irakienne a arrêté 200 Iraniens et Afghans qui combattaient les forces irakiennes et américaines à Nadjaf, a annoncé un ministre irakien. Le ministre des affaires provinciales Wa’il Abd al-Latif a annoncé cette nouvelle à la presse locale à Bagdad.

Les arrestations interviennent alors que la tension entre les deux voisins sur l’ingérence croissante de l’Iran dans les affaires irakiennes ne cesse de monter. Ces deux dernières semaines, des dizaines d’agents iraniens ont été arrêtés dans diverses villes d’Irak, d’après les autorités de ce pays. Plus de cent agents iraniens ont été interpellés dans la ville de Kout dans le sud, alors que la garde nationale irakienne saisissait deux camions remplis d’armes sur la frontière des deux pays la semaine passée.

L’ambassadeur irakien aux USA, Rend Al-Rahim, a déclaré dans une interview sur CNN mardi que « nous sommes préoccupés par l’ingérence officielle et officieuse des Iraniens. Nous sommes préoccupés par les infiltrations iraniennes en Irak. »

Le ministre des affaires étrangères irakien Hochiar Zebari a dit dimanche que l’Irak enverra bientôt une délégation en Iran pour discuter des informations et des documents que possède l’Irak sur l’ingérence iranienne et demander une réponse officielle.

Zebari a également rejeté la proposition de l’Iran de tenir une réunion internationale sur la situation à Nadjaf. Il a dit aux journalistes mardi que « ce qui se passe à Nadjaf est une affaire irakienne et sera résolu dans le cadre de la loi et du gouvernement irakien. Par conséquent le gouvernement irakien n’accepte pas d’en faire une affaire internationale. » Zebari a dit que la proposition de l’Iran relevait de l’ingérence dans les affaires intérieures de l’Irak.

Le ministre irakien de la défense, Hazem Chaalan, a accusé l’Iran le mois dernier d’être « l’ennemi n°1 » de l’Irak et d’essayer de « tuer la démocratie » en Irak en envoyant des espions et des armes dans le pays.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous