NewsSur le filIran : Il faut exécuter celui qui entre en...

Iran : Il faut exécuter celui qui entre en guerre contre Dieu (Pour-Mohammadi)

-

ImageIran Focus : Mostafa Pour-Mohammadi , directeur de l’Organisation d’inspection générale du régime, a décrit le déclenchement d’une « guerre de velours » comme la stratégie actuelle de l’ « ennemi » et a déclaré qu’ « il faut exécuter celui qui entre en guerre contre Dieu [Mohareb] ».

Selon l’ancien ministre de l’intérieur du régime, dont les propos ont été rapporté le 31 janvier dernier par l’agence officiel Isna, « nous devons affronter les attaques de l’ennemi avec intelligence. Ceux qui se sont laissés duper par l’ennemi et qui s’enlisent actuellement dans ce conflit ou continuent à en attiser les flammes, doivent faire très attention à ce qu’ils font. »

Pour Pour-Mohammadi, « en vociférant, ils n’arriveront pas à faire oublier les positions islamiques authentiques. Absolument pas ! Les ennemis et infidèles seront traités avec fermeté et sévérité. Celui qui fait le moharebeh [entre en guerre] contre le système, doit être exécuté. Sur ce point nous ne nous permettrons aucune hésitation, car cela participe à la fois des principes de la raison et de ceux du maintien de la sécurité. »

En décembre 2005, l’ONG Human Rights Watch a affirmé que Mostafa Pour-Mohammadi était impliqué depuis 20 ans dans de graves violations des droits de l’homme, impliquant des crimes contre l’humanité en rapport avec le massacre de 30 000 de prisonniers politiques en 1988.

De 1979 à 1986, Pour-Mohammadi est procureur de la Cour Révolutionnaire et en 1986. De 1987 à 1999, Pour-Mohammadi est le Ministre de l’Intelligence et de la Sécurité. De 1990 à 1999 il est directeur des services secrets du Ministère de l’information. De 2005 à 2008 il est le ministre de l’intérieur du gouvernement Ahmadinejad.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous