EconomyÉconomieTotal rejoint BP et Royal Dutch Shell dans la...

Total rejoint BP et Royal Dutch Shell dans la liste des compagnies stoppant ses ventes vers l’Iran

-

Le Figaro: Par Guillaume Errard  – «Notre but est de viser l’Iran là où cela fait le plus mal». Les propos sont clairs, nets et précis. Le chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid s’est exprimé ce lundi sans concession, après que les deux chambres du Congrès américain ont adopté jeudi dernier des sanctions contre l’Iran, destinées à forcer le pays à abandonner ses ambitions nucléaires.

Cette série de mesures qui doit encore être promulguée par le président américain Barack Obama vise à réduire l’approvisionnement en essence vers l’Iran. Elle concerne des compagnies ou leurs filiales qui font des affaires avec le pays en fournissant des produits pétroliers raffinés ou en l’aidant à se doter de capacités de raffinage.

C’est ainsi que Total a annoncé, par la voix de son porte-parole, ce lundi la suspension des livraisons de produits pétroliers à l’Iran, confirmant ainsi une information du site internet du Financial Times dimanche. «Cela équivaut à un retrait définitif», affirme une source proche du groupe pétrolier. Total rejoint ainsi BP et Royal Dutch Shell dans la liste des compagnies pétrolières stoppant ses ventes pétrolières vers l’Iran. En avril dernier, Christophe de Margerie, alors directeur général de Total avait affirmé que son groupe stopperait ses ventes vers l’Iran si la législation américaine pénalisant les compagnies fournissant Téhéran en produits pétroliers était adoptée.

Le groupe présidé par Christophe de Margerie n’a pas souhaité en dire plus et notamment préciser la date de cessation des livraisons ni les volumes de produits pétroliers en jeu. Selon une source proche du groupe pétrolier, il s’agirait de «quantités marginales». D’après le Factbook 2009 de Total, les quantités de produits pétroliers vendus au Moyen-Orient s’élèvent à 53000 barils par jour, soit 2% des quantités vendues dans le monde entier par Total (2,641 millions de barils par jour).

«Les informations du Financial Times sont exactes»

Par ailleurs, à en croire les traders interrogés par le Financial Times, les livraisons auraient été stoppées «il y a environ un mois». «Toutes les informations contenues dans l’article du Financial Times sont exactes», reconnaît un proche du groupe pétrolier.

Quatrième producteur mondial de pétrole brut, l’Iran manque de raffineries sur son sol national et dépend donc fortement des importations pour son approvisionnement en essence et produits raffinés.

http://www.lefigaro.fr/societes/2010/06/28/04015-20100628ARTFIG00597-total-se-detourne-de-l-iran.php

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous