Intelligence ReportsTerrorismeUn Iranien soupçonné d'espionnage en détention provisoire

Un Iranien soupçonné d’espionnage en détention provisoire

-

AFP – 30/09/2013 – Un Iranien arrêté en septembre pour espionnage a été placé en détention provisoire en Israël. Une manière pour Israël d’embarrasser son ennemi iranien après son rapprochement avec les États-Unis.

Le 11 septembre, un Iranien a été arrêté en Israël en possession de photos de l’ambassade des États-Unis à Tel-Aviv. Soupçonné d’espionnage, il comparaissait pour la première fois ce lundi 30 septembre devant le tribunal de Petah Tikva près de Tel-Aviv qui l’a placé en détention provisoire.

Menottes aux mains et portant un uniforme marron de prisonnier, Ali Mansouri est resté silencieux lors de sa comparution. La nouvelle de son arrestation a été rendue publique dimanche 29 septembre, quelques heures après le départ du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour les États-Unis où il entend notamment dénoncer le rapprochement historique entre Washington et Téhéran.

Les médias israéliens ont assuré que la décision de lever la censure sur cette affaire avait été prise « au plus haut niveau ». Le spécialiste des questions de sécurité du quotidien Yediot Aharonot estime que « ce n’est pas un accident si le bureau du Premier ministre a décidé de rendre l’affaire publique avant la rencontre entre M. Netanyahu et le président américain ».

Riposte au rapprochement entre l’Iran et les États-Unis

« Dans le cas de l’espion iranien Ali Mansouri, l’intérêt diplomatique sous-jacent est complètement transparent: Israël essaye d’embarrasser les Iraniens en riposte à la campagne réussie de relations publiques conduite la semaine dernière aux États-Unis par le président Rohani », souligne-t-il.

Le service de sécurité intérieure, le Shin Beth, a affirmé que Ali Mansouri était détenteur d’un passeport belge et avait été envoyé en Israël pour le compte des Gardiens de la révolution iraniens, l’armée d’élite du régime islamique iranien. Il a été arrêté à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, selon le Shin Beth. Recruté l’an dernier comme agent, il s’était déjà rendu en Israël en juillet 2012 et en janvier 2013, selon le Shin Beth.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous